En Normandie, les entrées en apprentissage progressent de 14,6 %

Le nombre d'apprentis a augmenté de 37% chez les compagnons du devoir en France en 2019 / © T. Somerset/MaxPPP
Le nombre d'apprentis a augmenté de 37% chez les compagnons du devoir en France en 2019 / © T. Somerset/MaxPPP

Les apprentis peuvent désormais entrer en formation alternante jusqu'à l'âge de 30 ans. L'image de l'appprentissage est meilleure pour les jeunes et leurs familles. Les chiffres de 2019 montrent un changement. 

Par S. Callier et Agence France Presse


La Normandie suit la tendance nationale. Plus de jeunes sont entrés en apprentissage en 2019. En Seine-Maritime, le nombre est en hausse de 12,8% ( 7307 contrats signés en 2019, 6478 en 2018), dans l'Eure, c'est davantage : +20,5%.

La Normandie compte une soixantaine de Centre de formations des apprentis (CFA) pour apprendre 300 métiers. De nouveaux centres vont ouvrir.  L'apprentissage dans la région a un bon bilan : 74 % des jeunes ont un emploi 7 mois après leur sortie d’apprentissage  et 1 jeune sur 2 a signé un CDI à l'issue de son apprentissage.
 

Un bilan grâce aux Régions, soulignent Hervé Morin avec d'autres Présidents

Les bons chiffres de l'apprentissage ont été présentés par la Ministre du Travail. La réforme du gouvernement pour augmenter le nombre d'apprentis est mise en avant.

  Les CFA ne sont plus financés par les régions mais par l'intermédiaire des branches et en fonction du nombre de jeunes sous contrat. Dès lors qu'un jeune et une entreprise signent un contrat d'apprentissage, le CFA est assuré d'avoir le financement de la formation.

Hervé Morin et d'autres présidents de Région remettent les bons chiffres en perspective.

"La croissance à deux chiffres, ce sont les régions qui en sont à l'origine !", a revendiqué Régions de France, rappelant avoir "financé l'apprentissage à hauteur de 9 milliards d'euros sur les cinq dernières années".

 

Sur le même sujet

Les + Lus