Père d'un enfant autiste, le maire de Poses commence une grève de la faim au nom de toutes les familles sans solution

Georgio Loiseau prend à témoin l'Etat. Il dénonce le manque de places pour accueillir les enfants handicapés. Ceint de son écharpe tricolore, il a commencé lundi 29 mai une grève de la faim dans le quartier de la préfecture et des administrations à Evreux

"Nous les aidants familiaux, qui sommes des aimants familiaux, nous sommes ignorés". Georgio Loiseau le sait "une grève de la faim, ce n'est pas anodin, mais je suis convaincu qu'il n'y a que cela qui puisse faire changer les choses".

Ce 29 mai, il a commencé à cesser de s'alimenter et rejoint le quartier de la préfecture à Evreux. "Je viendrai tous les matins. Je repartirai tous les soirs à 19 heures". Sa femme, Soraya est soucieuse, elle va chercher un médecin qui veillera sur l'état de son mari. 

Pour le soutenir, des élus et parents d'enfants et jeunes handicapés l'ont entouré."On se sent nettement moins seul pour le coup". Plusieurs médias nationaux et régionaux vont relater son histoire.

Georgio a décidé de commencer une grève de la faim, ceint de son écharpe de maire. Il est l'élu de la commune de Poses, sur les bords de Seine. 

Il veut, dit-il, représenter "toutes les familles qui ont un enfant ou un adulte porteur de handicap à travers le message que je porte pour mon fils".

 

"Quand un élu de la République dénonce les manquements de la République, c'est aussi un signal fort"

Georgio Loiseau, père d'Elyes, maire de Poses et président de "l'oiseau bleu"

Des milliers de familles sans solution qui gardent leur enfant à domicile

Georgio Loiseau et sa femme ont un fils, Elyes, qui aura bientôt 12 ans. Il souffre de troubles de l'autisme. Le petit garçon a l'âge pour passer au collège à la rentrée prochaine.

La solution adaptée serait, expliquent ses parents, une orientation en insititut médico-éducatif (IME). Ils ont formulé une demande mais "Il n'y a pas de place dans le département est dans les départements limitrophes non plus."

 

 

Dans le département de l'Eure, 70 enfants au moins, seraient dans l'attente d'une place. Le père d'un jeune homme a fait le déplacement à Evreux pour encourager Georgio. Lui aussi fait face à un mur : 

"Mon fils a 19 ans , plus qu'une année pour trouver un IME adulte. Si nous n'avons pas de place ma femme ou moi devrions arrêter de travailler. On a besoin d'aide"

Le maire de Poses a agi, en tant que maire et président de l'association "l'oiseau bleu". En 2018, il a ouvert une unité d'enseignement élémentaire pour des enfants autistes.  

Il est révolté de voir des familles devoir envisager un départ en Belgique pour trouver un accueil.  

"Comment on peut en arriver là ! aujourd'hui l'État nous dirige vers la Belgique"

Georgio Loiseau, maire de Poses et président de "l'oiseau bleu"

 La présence du maire de Poses, en grève de la faim, a déjà suscité des réactions. Il sera reçu dès mardi 30 mai par plusieurs autorités du département de l'Eure.