• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Près d’Evreux, cette ferme troque les pommes de terre pour se consacrer aux sapins de Noël

La coupe de sapins a commencé dans la ferme du Pavillon à Sacquenville / © France 3 Normandie/ Eric Lombaert
La coupe de sapins a commencé dans la ferme du Pavillon à Sacquenville / © France 3 Normandie/ Eric Lombaert

La ferme du Pavillon à Sacquenville dans l'Eure produit toute l'année des pommes de terre, mais pendant quelques semaines elle se consacre totalement à une autre activité: le sapin de Noël. En ce début décembre, c'est le rush pour préparer, livrer ou vendre sur place près de 30 000 sapins.

Par Karima Saidi

Nous ne sommes pas dans les Vosges, ni en Laponie, mais dans une plaine agricole normande près d’Evreux. C’est ici que la famille Vandecandelaere fait pousser depuis 30 ans des sapins de Noël.  

Là on est sur 50 hectares de sapins de Noël sur l’exploitation, ça représente 25 parcelles donc on a que des petites parcelles entre 1 et 3 hectares. Thomas Vandecandelaere, co-gérant de la ferme du pavillon

VIDEO: Eric Lafond et Eric Lombaert. 

Cette ferme atypique est en plein rush. Une équipe coupe et charge les sapins. La préparation a commencé depuis le 25 novembre. Pour mener à bien ce travail, Romain et Thomas les deux frères qui gèrent l'exploitation, ont plus que doublé leur effectif  en passant de 15 à 40 employés.
 


Tous les sapins sont marqués par un code couleur, qui indique la taille et la variété de l’arbre. Cinq espèces sont proposées allant de l' Epicea, au Nordmann en passant par les pins. Les clients déboursent en moyenne entre 15 et 30 € pour l'achat d'un sapin. Ce qui les séduits, c’est entre autres le côté production locale.

Nous on coupe tous les jours, donc les sapins qui sont sur l’exploitation ils restent ici une journée ou deux maximum, donc c’est vraiment du produit frais. Romain Vandecandelaere, co-gérant de la ferme du pavillon


La ferme du Pavillon fournit les commerces, les mairies et les écoles. En tout, entre 25 000 et 30 000 sapins devraient être vendus avant le 25 décembre.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

blocage du lycée d'Avranches

Les + Lus