Montfort-sur-Risle : l'intercommunalité de Pont-Audemer sauve le cabinet médical

L'intercommunalité de Pont-Audemer dans l'Eure a validé le rachat du cabinet médical de Montfort-sur-Risle, dont l'un des trois praticiens partait à la retraite. Pour le plus grand bien des 7000 dossiers médicaux traités dans la structure.

L'intercommunalité de Pont-Audemer a racheté le cabinet médical de Montfort-sur-Risle
L'intercommunalité de Pont-Audemer a racheté le cabinet médical de Montfort-sur-Risle © Ftv

Quand les trois médecins du cabinet médical de Montfort-sur-Risle ont décidé de vendre leur structure, il a fallu très vite chercher une alternative. L'un des trois praticiens partant à la retraite, les deux autres n'étaient pas en mesure d'assurer seuls l'activité du cabinet. L'Eure est le département français qui compte le moins de médecins généralistes par habitant, alors les collectivités se démènent pour trouver des solutions.

Assurer la continuité des soins

"On ne pouvait plus assurer la continuité des soins aux patients surtout avec des grosses clientèles comme la mienne, et puis il y a les murs, l'entretien des locaux, l'activité des deux secrétaires à plein temps...c'était pas gérable" explique le docteur Eric Comoz, installé depuis 30 ans dans la commune. "On a des consultations à la campagne de 7H30 le matin à 21 heures le soir, donc de grosses journées. C'était important de pouvoir continuer à travailler dans ces locaux jusqu'à la fin de nos carrières". 

Le territoire concerné par le cabinet médical de Montfort sur Risle s'étend sur un rayon de 12 kilomètres autour de la commune, et ce n'est pas simple d'attirer de jeunes médecins dans ces régions rurales. Les trois médecins du cabinet gèrent près de 7000 dossiers médicaux. "Ici on est un cabinet un peu vieux, on a tous au minimum 60 ans, poursuit le docteur Eric Comoz, les jeunes médecins veulent s'installer avec de jeunes médecins, et la construction du Pôle de Santé Libéral Ambulatoire de Pont-Audemer va attirer de jeunes praticiens. Si on peut travailler avec Pont-Audemer, on va attirer des jeunes médecins aussi ". 

Le docteur Comoz tenait à garder la vocation médicale du bâtiment, plutôt que de le vendre à un promoteur immobilier. Le rachat des murs par l'intercommunalité de Pont-Audemer va permettre de viabiliser le site. Francis Courel à la tête de l'intercommunalité Pont-Audemer Val-de-Risle explique que le rachat du cabinet s'inscrit dans un projet global de maillage du territoire.

"L'intercommunalité a une vision globale de la médecine sur l'ensemble de son territoire qui couvre 33000 habitants et 32 communes. Nous allons faire une extension du Pôle de Santé Libéral Ambulatoire de Pont-Audemer à Montfort sur Risle, pour avoir des maisons médicales sur tout le territoire et accueillir de jeunes médecins qui veulent tous travailler en équipe maintenant"

Francis Courel, président de l'intercommunalité Pont-Audemer Val de Risle

Maintenir un service de proximité

La zone médicale défavorisée, couplée au vieillissement de la population a suffi à convaincre l'intercommunalité d'investir dans le projet. D'autant que l'achat du groupe médical -475000 euros- sera amorti sur 10 ans grâce aux loyers perçus -47000 euros par an-. Dans cette région rurale, 10% de la population a plus de 75 ans, et les médecins ont déjà des difficultés pour les visites à domicile. Le service de proximité sera maintenu, et l'intérêt général d'un service public aussi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société