Dans l'Orne, Val-au-Perche joue la carte de l'humour pour trouver son médecin

Dans le département de l'Orne, la municipalité de Val-au-Perche a lancé une campagne humoristique sur les réseaux sociaux pour recruter un second médecin généraliste pour la commune.

La commune de Val-au-Perche a lancé une campagne de communication pour trouver un médecin généraliste
La commune de Val-au-Perche a lancé une campagne de communication pour trouver un médecin généraliste © Val-au-Perche
Face à la pénurie de médecins, les maires sont souvent démunis et doivent eux-mêmes se retrousser les manches et rivaliser d'imagination pour attirer l'attention. Il y a deux ans, Pierre Géhanne, le maire de Barneville-Carteret, dans la Manche, avait fait très fort : "Je mets à disposition mon bateau, je leur fournis un logement et s’il le faut, je les inviterai une fois par mois au restaurant (étoilé) La Marine". A Mortain-Bocage, on avait tenté par le biais de l'humour de balayer les clichés sur les territoires ruraux. La carte des clichés, à Val-au-Perche, on l'assume. A l'heure de l'épidémie de Covid, les médecins (et tout le personnel soignant) sont en quelque sorte les nouveaux super-héros.
 

✅A vos partages ➡️La commune de Val-au-Perche lance une campagne de recrutement de médecin libéral 👨‍⚕️👩‍⚕️ Une campagne...

Publiée par Val-au-Perche sur Vendredi 25 septembre 2020



"Depuis trois jours, on entend des réactions du style : dites-donc, c'est un peu cliché, la médecin on dirait une infirmière", s'amuse Sébastien Thirouard, le maire de la commune. Et plutôt satisfait du résultat. "Le principe de cette campagne c'est de faire réagir pour que les gens s'arrêtent quelques secondes voire quelques minutes et lisent le petit texte qui accompagne la photo qui décrit notre commune et les conditions dans lesquelles on souhaite accueillir les nouveaux habitants."

"C'est l'opportunité de partir en province"

Cette campagne, diffusée sur les réseaux sociaux, s'adresse aux Normands, qui peineraient à situer la commune sur la carte de la région, mais aussi au-delà. "Dans un contexte post-covid, ça peut aussi intéresser des urabins, parisiens ou autres, qui se disent : tiens, c'est l'opportunité de partir en province. Et la province, ça peut être Val-au-Perche."

A la fin de l'année ouvrira dans la commune un pôle de santé pluridisciplinaire regroupant dans un même lieu dentiste, infirmiers, kinésithérapeutes et médecins. Ce type de structure a le vent en poupe dans les territoires ruraux confrontés à la désertification médicale, un problème particulièrement saillant dans le département de l'Orne qui, en 2016, était passé sous la barre des 200 généralistes.
"Historiquement, nous avions deux médecins dans la commune", explique Sébastien Thirouard, "La population n'a pas décliné, on a les mêmes besoins, on souhaite offrir la même offre de soins à nos habitants. On a un médecin, arrivé ici il y a cinq ou six ans, qui a aussi besoin d'avoir un collègue sur lequel compter pour les congés mais aussi pour échanger sur les patients." Si cette campagne sur les réseaux sociaux n'aboutit pas, la mairie envisage de faire appel à un cabinet de recrutement, une solution plus coûteuse pour la collectivité locale.

Si vous êtes médecins et intéressés, vous pouvez contacter la mairie de Val-au-Perche au tél. 02 37 49 59 80 ou par mail à valauperche@gmail.com.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société perche