Neige et verglas perturbent la circulation automobile dans l'Eure où des établissements scolaires sont désertés

Les intempéries ont perturbé la circulation routière ce mercredi matin sur le réseau secondaire de l'Eure. A Montfort-sur-Risle, le collège a été déserté en raison de la désaffection des transports scolaires.

Pas facile ce mercredi matin de se rendre à son travail ou dans son établissement scolaire quand on est habitant du nord de l'Eure. Sur les axes secondaires, la circulation a même provoqué de vraies difficultés, comme ce mini carambolage sur la route de Boissey-le-Châtel à Montfort-sur-Risle. Le sol verglacé ne laissait que peu de choix aux conducteurs : freiner et se retrouver dans le fossé, freiner et heurter les autres véhicules. Notre équipe de reporters s'est aussi retrouvée...sur la bas-côté !

Il a tout de même fallu une heure et demi aux automobilistes pour reprendre le contrôle de leur voiture, et poursuivre leur route cahin caha. Comme cette assistante maternelle, coincée pendant un bon moment, puis contrainte de faire demi-tour. "Quand je suis arrivée la voiture venait de glisser dans le fossé, j'ai avancé, et il y a eu l'accident juste devant moi ! Quand on bouge ça glisse, j'attends que ça se libère..., nous explique en souriant Aurélie, j'ai prévenu les parents, je ne peux pas aller travailler aujourd'hui".

durée de la vidéo : 00h01mn25s
Verglas et neige perturbent la circulation dans l'Eure ©H.Smag et S.Lhôte, Francetv

Des établissements scolaires déserts

Autre conséquence du froid, les transports scolaires ont été suspendus dans tous les départements normands. "On a pas d'élèves car les transports ont été supprimés par un arrêté préfectoral afin d'assurer la sécurité de tous. Nous on a 50 élèves à peu près. On en attendait pas plus, ce sont surtout les externes qui peuvent venir et on en a très peu, vu qu'on est en zone rurale" commente Sophie Ros, la principale de l'établissement scolaire.

En temps normal, le collège Marcel Marceron de Montfort-sur-Risle accueille 460 élèves. La principale du collège espère donc que les conditions météorologiques vont s'améliorer dans les prochaines heures, d'autant que le repas de Noël est prévu demain jeudi dans l'établissement. "On est ennuyé par ce repas de Noël parce qu'on investit. Au niveau des denrées alimentaires, si on peut pas effectuer le repas, on serait obligés de tout jeter, donc oui ce serait bien que les enfants puissent profiter de ces achats et de cette préparation"

Selon Météo France, d'autres pluies verglaçantes sont à craindre dans la région aujourd'hui, mais également demain matin.