Romilly-la-Puthenaye : mobilisation et appel aux dons pour restaurer l'église incendiée

Le 17 avril dernier, l'église de Romilly-la-Puthenaye dans l'Eure était entièrement détruite par un incendie. Depuis, de nombreuses personnes et institutions sont à son chevet, cherchant à soutenir financièrement la reconstruction de l'édifice.

L'église de Romilly-la-Puthenay va être reconstruite
L'église de Romilly-la-Puthenay va être reconstruite © E. Lombaert, FTV

Responsables des bâtiments de France, élus du département de l'Eure, membres de la Fondation du patrimoine étaient en visite ce lundi matin à Romilly-la-Puthenaye, sur le site de l'église de ce petit village, martyrisée par les flammes le 17 avril dernier. Le sort de cet édifice du 16ème, considéré par la Fondation du Patrimoine comme "une petite Notre-Dame" continue de susciter bien des intérêts.

Un appel aux dons vient même d'être lancé.

On va reconstruire, on y arrivera ! Mais on a besoin de la mobilisation des normands comme les Français se sont mobilisés pour Notre-Dame de Paris. Nous aussi on a notre petite Notre-Dame, et il faut qu'on se batte pour aider à sa reconstruction. C'est pas la mairie de Romilly toute seule qui va pouvoir financer un tel projet"y arrivera!

Olivier Gronier, délégué de la Fondation du Patrimoine en Normandie

La Fondation espère collecter 100 000 euros mais il faudra au moins 3 millions d'euros pour reconstruire cette église.

"Nous on a pas du tout les moyens, s'inquiète le maire de Romilly-la-Puthenay Jean-Bernard Juin, on a un budget très serré, on est que 320 habitants ici".

A ce stade, la piste accidentelle est toujours privilégiée par le parquet d'Evreux. Il s'agirait bien d'un court circuit électrique, alors que des travaux avaient été effectués il y a quelques années. "Ici même il y a quelques années, nous avons aidé au financement de la mise en conformité électrique de cette église",  explique Martine Saint-Laurent, vice présidente du département de l'Eure chargée du patrimoine, confirmant l'aide apportée par les collectivités locales à la restauration de ces édifices.

L'Etat, la Région, les départements, mais aussi des mécènes devraient mettre la main à la poche, et permettre d'organiser des travaux et redonner corps à l'architecture de l'édifice religieux.

"On fait des miracles aujourd'hui, à la fois dans le domaine de la restauration et de la reconstruction d'édifices anciens, on connait bien les techniques. Ici on a pas mal d'éléments sur la charpente, donc c'est toujours possible"

Marc Wasylyszyn, ingénieur du patrimoine.

La Fondation du patrimoine aimerait que l'on impose des détecteurs anti intrusion et incendie dans toutes les églises et patrimoine de France afin d'éviter de nouveaux sinistres.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture incendie faits divers