Une adolescente passée à tabac dans un lycée de Vernon : deux personnes interpellées

Le 16 avril 2024, une jeune fille de 15 ans a été victime d'une très violente agression dans l'enceinte du lycée Dumézil de Vernon (Eure). Un homme et une femme, tous deux majeurs, ont été interpellés.

Il s'agirait d'un règlement de compte, selon nos confrères de Paris-Normandie. Le 16 avril 2024 en fin d'après-midi, à la sortie des cours, un homme et deux femmes, l'une portant un bébé dans les bras, se sont introduits dans l'enceinte du lycée Georges Dumézil de Vernon.

Une fois à l'intérieur, sous les yeux de la deuxième femme et de son bébé, le couple a passé à tabac une élève de seconde. L'homme aurait ceinturé l'adolescente, la femme l'aurait rouée de coups de pied, selon Paris-Normandie, qui cite une source policière.

Un différend entre lycéennes en cause

Selon les informations de nos confrères, qui ont pu joindre le proviseur du lycée, Éric Fauque, l'agression aurait servi de représailles après une vive altercation entre des élèves de seconde, le 15 avril.

La jeune fille agressée aurait en effet filmé une dispute opposant l'une de ses camarades de classe à une autre adolescente avec laquelle elle était, depuis plusieurs mois, en conflit. Sa camarade aurait ensuite craché au visage de l'autre adolescente.

L’une d’elles a demandé à ma fille de filmer la scène pour avoir une preuve et dénoncer le comportement de la seconde car ce n’était pas la première fois qu’elle posait problème.

La mère de la victime

à 76Actu

Nos confrères de 76Actu, qui ont pu recueillir le témoignage de la mère de la victime, rapportent que la jeune fille a dû être conduite aux urgences après son agression. "Ils l’ont mise à terre, l’ont frappée dans le ventre, dans le dos. Son arcade a été touchée. C’était très violent", confie sa mère, précisant que ce sont des témoins de la scène qui ont appelé la police.

Un procès en juillet 2024

Les deux auteurs de l'agression seraient un couple. La femme serait ainsi la mère de l'élève ayant reçu le crachat la veille. La deuxième femme, qui n'a pas participé directement à ce passage à tabac, serait de son côté la tante de cette même élève.

En fuite, les trois adultes ont finalement été formellement identifiés puis les deux auteurs, interpellés par la police de Vernon. Placé en garde à vue avec sa compagne, l'homme serait déjà connu des services de police. Les deux ont été placés sous contrôle judiciaire, et devraient être jugés en juillet prochain.

Concernant la tante, présente avec son bébé, aucune suite n'a en revanche été donnée.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité