F1: les bons chronos de Gasly et Ocon aux qualifications du Grand Prix de Monaco

© Cristiano Barni / EIDON / Maxppp
© Cristiano Barni / EIDON / Maxppp

Esteban Ocon et Pierre Gasly, les pilotes originaires d' Evreux et de Rouen se sont bien comportés lors des séances de qualification pour le GP de Monaco qui se déroulera demain dimanche. Ils partiront en 3ème et 5ème ligne. 

Par DM Claude avec l'AFP

Esteban Ocon (Force India) a réalisé sa meilleure séance de qualifications de la saison et s'alignera en 6e position devant l'Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Renault). 
Ocon a pris le meilleur sur son équipier Sergio Pérez sur un circuit où le Mexicain, 9e sur la grille derrière Carlos Sainz Jr (Renault), a souvent montré de belles aptitudes. 
Lancés dans une course contre la montre pour réparer sa monoplace sévèrement endommagée, ses mécaniciens ont échoué après avoir été contraints de changer sa boîte de vitesse quelques minutes avant le début des qualifications.
Si le talent naturel du prodige de 20 ans n'est pas remis en cause, son discernement pose question. 

Tirant une nouvelle fois le maximum de son moteur Honda, son compatriote Pierre Gasly (Toro Rosso) a délogé Nico Hülkenberg (Renault) de la Q3 et conquis le 10e rang au départ.
Qualifié en 15e position, le troisième pilote tricolore Romain Grosjean (Haas) partira à la 18e place en raison de sa pénalité de trois places infligée après son accident au GP d'Espagne.  

La joie d'Esteban Ocon

"Je me sens très heureux. Aujourd'hui, nous avons montré notre force en tant qu'équipe et nous sommes sixièmes sur la grille à Monaco. C'est la séance qualificative la plus importante de l'année et nous avons une excellente opportunité de marquer des points demain. L'équipe a fait beaucoup de travail pour améliorer la voiture en apportant des mises à jour à chaque course et c'est vraiment payant. Mon tour en Q3 ne me semblait pas être mon meilleur du week-end, mais la voiture fonctionnait bien et le temps au tour était là. Je ne m'emballe pas parce qu'il y a un long chemin à faire demain. Nous devons encore faire du bon travail en course, éviter les ennuis et ramener la voiture à la maison".
Pierre Gasly (Toto Rosso), 10e sur la grille: "Je dois dire que je me sentais bien avec la voiture aujourd'hui! Nous avons fait de gros progrès en comparaison de jeudi et des dernières courses. Nous étions seulement à un dixième de la 6e place, ce qui est bien sûr un peu frustrant car on pense toujours qu'on aurait pu trouver ce dixième supplémentaire. Je suis quand même très contant d'avoir atteint la Q3. Comme nous l'avons vu dans le passé, tout peut arriver ici! Ce sera très important de prendre un bon départ. Je me sens de plus en plus à l'aise dans la voiture, donc je dois continuer à emmagasiner de l'expérience et continuer à m'améliorer. Monaco est vraiment particulier et nous avons dû régler la voiture d'une manière différente. Chaque week-end, nous en apprenons davantage
et cette fois-ci, il semble que tout fonctionne très bien. Nous avons rattrapé le milieu de tableau et nous espérons pouvoir faire une belle course demain et marquer des points". 

La grille de départ provisoire : 

1re ligne:
Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer)
Sebastian Vettel (GER/Ferrari)
2e ligne:
Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)
3e ligne:
Valtteri Bottas (FIN/Mercedes)
Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes)
4e ligne:
Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault)
Carlos Sainz Jr (ESP/Renault)
5e ligne:
Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes)
Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda)
6e ligne:
Nico Hülkenberg (GER/Renault)
Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault)
7e ligne:
Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes)
Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari)
8e ligne:
Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda)
Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari)
9e ligne:
Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes)
Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari)
10e ligne:
Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari)
Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 

 Journée contrastée pour Red Bull: Daniel Ricciardo peut rêver d'un premier succès sur le Rocher après avoir dominé avec la manière Sebastian Vettel et Lewis Hamilton lors des qualifications du Grand Prix de Monaco samedi, auxquelles son équipier Max Verstappen n'a pas participé après une nouvelle erreur.
Auteur de la deuxième pole de sa carrière, deux ans après la première obtenue également sur le Rocher, l'Australien de Red Bull a établi en 1 min 10 sec 810/1000e un nouveau record du circuit monégasque, qu'il a battu plusieurs fois depuis jeudi.
Après avoir réalisé le meilleur temps des trois séances d'essais libres, Ricciardo a tenu le choc en qualifications, repoussant Vettel à deux dixièmes et Hamilton à quatre. 
A peine sorti de sa monoplace, le vainqueur du GP de Chine a téléphoné à Dietrich Mateschitz, le président de Red Bull, qui l'a félicité.
"J'ai fait tout ce que j'ai pu jusqu'ici, maintenant finissons le travail demain", a déclaré le pilote de 28 ans. "Le châssis fonctionne particulièrement bien sur ce tracé".
Malgré le grand sourire du natif de Perth, Vettel et Hamilton ne faisaient pas grise mine, au contraire, à l'issue des qualifications.
 

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus