Falaise : le Mémorial des civils dans la guerre prend forme !

Lors du débarquement, 150 000 Normands furent contraints de quitter leurs habitations à cause des combats et on estime que près de 20 000 d’entre eux y ont trouvé la mort. / © Agence Michèle Frêné Conseil
Lors du débarquement, 150 000 Normands furent contraints de quitter leurs habitations à cause des combats et on estime que près de 20 000 d’entre eux y ont trouvé la mort. / © Agence Michèle Frêné Conseil

En Normandie, 20 000 civils ont perdu la vie pendant la seconde guerre mondiale. Pour leur rendre hommage, un mémorial est en train de voir le jour à Falaise. Il sera inauguré le 8 mai 2016. Visite guidée huit mois après le début des travaux ! 

Par Pauline Latrouitte

Le 6 juin 2014, pendant les commémorations du 70ème anniversaire du Débarquement, le chef de l'Etat, François Hollande rendait un hommage solennel aux 20 000 victimes civiles, qui ont perdu la vie entre le 6 juin et le 22 août 1944 :  

« Le sacrifice des populations normandes s’est longtemps effacé derrière 
l’héroïsme des soldats du Débarquement. Aujourd’hui, ce sacrifice est pleinement reconnu par la République. C’est le sens du Mémorial des Civils dans la Guerre que l’État, associé aux collectivités de Basse-Normandie, a décidé de créer à Falaise. »


 / ©
/ ©

Un mémorial sur les vestiges d'une maison bombardée 


Le 8 mai prochain, Falaise abritera donc LE PREMIER mémorial dédié aux victimes civiles de la guerre.

Ce lieu de mémoire sera unique au monde. En effet, jamais encore un musée dans son ensemble n’avait choisi de traiter du sort des civils en période de conflit armé


Il se situera à la place de l'ancien tribunal de Falaise. Hasard et coïncidence toute symbolique, pendant les fouilles préventives, des archéologues ont même découvert sur le site les vestiges d'une maison bombardée en août 1944 qui seront intégrés à la muséographie.  

Le musée soulèvera sur trois niveaux des questions comme celles-ci : 
- Quel est le quotidien des populations en temps de guerre ?
- Comment vit-on sous l’occupation, les bombardements, l’exode ?
- Comment s’organise-t-on au quotidien quand les denrées sont rationnées ?

Le point sur les travaux avec Thierry Cléon et Charles Bézard

Le chantier du mémorial de Falaise
Intervenants : 
- Christophe Van Hulle, Assistant de maîtrise d'ouvrage
- Dominique Paolini, Architecte-scénographe



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus