Gilets jaunes: à quoi faut il s'attendre ce week-end en Normandie?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Myriam Libert .

La perspective de débordements des manifestations liées aux gilets jaunes amènent certaines municipalités et collectivités à annuler des réunions publiques ou à prendre des mesures de sécurité.


 

Le week-end s'annonce tendu!

Les préfectures et municipalités ont préféré prendre les devants et annuler certaines manifestations sportives ou culturelles, et sécuriser les lieux sous tension.
  • A Rouen, la Marche pour le climat est annulée par les organisateurs eux mêmes en raison de la présence annoncée de "casseurs".

Le village du Téléthon de la place de la Pucelle qui devait se tenir ce samedi, a été démonté. Officiellement pour des raisons liées à la tempête, officieusement on peut imaginer que la possibilité de débordements des manifestations de gilets jaunes a aussi pesé dans cette décision. Les autres opérations du Téléthon à Rouen, réalisées dans des lieux protégés sont maintenues.
 
Georges Salinas, président de l'antenne de Rouen de l'AFM ©France 3 Normandie


L'inauguration du centre Saint-Sever sur la rive gauche de Rouen prévue samedi 8 à 14 heures est également annulé pour des raisons de sécurité.L'opération Téléthon et ses défis sont maintenus, la descente en rappel de la façade de la mairie aura bien lieu.


Enfin le marché de Noël sera ouvert, et la collecte de sang la mairie se fera dans les conditions prévues.
  • A Evreux, seule une Marche pour le climat a été déclarée en préfecture. On s'attend à de nouveaux filtrages des gilets jaunes aux abords des centres commerciaux, comme la semaine dernière à Tourville la Rivière. En revanche les blocages ne seront pas tolérés et les forces de l'ordre seront présents pour surveiller la zone. La préfecture de l'Eure alerte également sur les mauvaises conditions météorologiques, l'attention doit être portée sur les ronds points où sont installés les gilets jaunes.
 
  • Pas de perturbations à prévoir à la SNCF, aucune modification d'horaires ni de nombre de train n'est pour l'heure envisagé. 
En revanche, il faut s'attendre à une forte présence policière dans les gares, et à la vérification systématique des titres de transport.


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité