• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Hervé Morin veut sauvegarder et valoriser le «parler normand»

Hervé Morin a annoncé le lancement d'un "plan régional" pour faire valoir la langue normande, samedi 19 janvier à Caen. / © France 3 Normandie
Hervé Morin a annoncé le lancement d'un "plan régional" pour faire valoir la langue normande, samedi 19 janvier à Caen. / © France 3 Normandie

Heula ! Hervé Morin a annoncé samedi 19 janvier la mise en place d’un « plan régional pour la sauvegarde et la valorisation de la langue normande ».
 

Par Pauline Comte

Préserver et mettre en valeur la langue normande, c’est ce que propose Hervé Morin. Il a annoncé la mise en place d’un « plan régional » samedi 19 janvier à l’Abbaye-aux-Dames à Caen, à l’occasion d’un colloque sur le « parler normand ». 

L'idée est d' « être fiers de ce que nous sommes, de la région, de notre identité, de notre culture, de notre héritage », a défendu le président de la Région Normandie.
 

Le normand s’invite à l’école

Réintroduire le normand dans les écoles primaires, proposer une option normand au collège et au lycée : tels sont les projets de la Région pour faire valoir le patrimoine immatériel.
 

« On a un patrimoine culturel et un héritage à cultiver », Hervé Morin, à Caen lors du colloque sur le « parler normand »
 

Des actions seront aussi menées en collaboration avec La Fabrique de Patrimoines, « spécialisée en matière de patrimoine culturel ».

Un travail de référencement consitera à réaliser une enquête sociolinguistique, à créer un atlas linguistique sonore ou encore à financer un programme de recherche. Hervé Morin promet aussi la création d'une académie de la langue normande.
 


La signalétique en normand

Pour « bâtir l'identité normande », la Région veut communiquer auprès du grand public pour que « chacun se réapproprie cette langue », a précisé Hervé Morin. Des cafés normands et des temps d’échanges sur la langue normande seront organisés deux fois par an.

Des panneaux signalétiques en normand devraient aussi être installés à l’entrée et à la sortie des communes.

« Quand des Normands dorment dans la rue, utiliser l’argent public pour faire des panneaux signalétiques en normand ne devrait pas être la priorité de la Région », s'est scandalisé Nicolas Mayer-Rossignol, Président du groupe des élus régionaux « Socialistes, radicaux et citoyens » à la Région Normandie, dans un communiqué.

L'élu partage l'intérêt de préserver et valoriser le patrimoine régional, mais déplore cette utilisation de l'argent public, en précisant : « la collectivité régionale devrait plutôt se focaliser sur le pouvoir d'achat de nos concitoyens ».

A ce titre, il propose la gratuité des transports pour les demandeurs d'emploi, le financement du permis de conduire pour les jeunes les plus modestes ou encore la mise en place d'un « pass santé ».

 

Sur le même sujet

Fabrice Antoncic, vice président des "vitrines de Rouen"

Les + Lus

Les + Partagés