Hubert-Félix Thiéfaine: "Je suis fidèle au public et à moi-même"

Hubert-Félix Thiéfaine est en concert ce mardi soir à Saint-Lô dans le cadre des Rendez-Vous Soniques. L'équipe de Là où ça bouge a pu le rencontrer. L'occasion de revenir avec sur ses 40 ans de carrière.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
"Au début, moi je me suis senti artiste. Quand j'avais 14-15 ans, j'ai commencé à faire de la peinture, j'ai écrit des pièces de théâtre, des romans, des poèmes, j'ai tenté un tas de choses, je savais qu'il fallait qu'il y ait des choses qui sortent et au final, ce sont les chansons qui semblaient les plus intéressantes dans ce que je faisais. J'ai tout arrêté et tout mis dans les chansons". Et ça fait 40 ans que ça dure. Hubert-Félix Thiéfaine a repris la route le 3 octobre pour une nouvelle tournée après avoir sorti l'an dernier son 17e album, un disque composé avec son fils.

Il fait halte à Saint-Lô ce mardi soir dans le cadre des Rendez-Vous Soniques. L'équipe de Là où ça bouge a pu le rencontrer pour revenir avec lui sur sa carrière, une carrière dont il souffle les 40 bougies cette année: ses débuts difficiles dans les cabarets, son rapport au média, son rapport au public et ses 200 chansons, des chansons qu'il conçoit comme "une sorte de mini-drame ou mini-comédie individuelle qui puisse être partagée sinon ça reste un message personnel sans intérêt". 

Le concert de ce mardi soir est complet. Mais Hubert-Félix Thiéfaine sera de retour dans la région très rapidement: il est en concert le 5 décembre prochain au zénith de Caen.