Huit villes normandes dans le classement des villes et villages où il fait bon vivre

Un palmarès de villes et villages où il fait bon vivre en France a été établi. Sur 34.941 communes, huit villes normandes figurent dans le top 50.
Martinvast, un village de 1.266 habitants, arrive à la 3e place du classement.
Martinvast, un village de 1.266 habitants, arrive à la 3e place du classement.
Fait-il bon vivre en Normandie ? Dans un classement réalisé par l’Association des villes et villages où il fait bon vivre et publié dimanche 19 janvier 2020 dans le Journal du dimanche, plusieurs villes normandes figurent dans le top 50 des villes et villages où il fait bon vivre.
 

Martinvast, 3e ville de France où il fait bon vivre

Dans le palmarès des villages et des villes de moins de 2.000 habitants, Martinvast arrive en troisième position. Dans ce village de 1.266 habitants situé dans la Manche, les habitants n’en reviennent pas. Nous sommes allées à leur rencontre en reportage.

On ne s’y attendait pas. Moi je ne savais même pas qu’il y avait une étude de faite là-dessus. On en est fiers !

Toujours dans le classement des villes et villages des moins de 2.000 habitants, une petite commune du Calvados, Epron, arrive en 4e position. S’en suit  Authie (5e), Cambes-en-Plaine (22e) et Cagny (47e).

Caen et le Havre en bonne position

Parmi les villes de plus de 2.000 habitants où il fait bon vivre, Caen arrive en 9e position. La capitale du Calvados est la première ville normande à apparaitre dans le palmarès, juste avant Lorient, dans le Morbihan, et derrière Bordeaux, en Gironde.

Le Havre se classe ensuite à la 14e place, devant Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, et derrière Saint-Etienne, dans la Loire).

Les élus concernés n’ont pas hésité à partager leur satisfaction sur leurs réseaux sociaux.« Le travail paie ! Merci aux agents qui sont aussi les artisans de cette belle récompense à partager entre tous les Caennais », se félicite Joël Burneau, maire de Caen.
 

Rouen hors classement

Fait étonnant, la capitale de la Normandie ne figure pas dans le classement. S’agit-il de l’effet Lubrizol ? Sur le site de l’association des villes et villages où il fait bon vivre, la métropole se trouve à la 94ème place… sur 100. Malgré cette place en bas du classement, le site de l’association indique que la commune « peut utiliser le signe de valorisation « villes et villages où il fait bon vivre » dans sa communication ».

La qualité de vie et la sécurité parmi les critères

Pour ce classement, l’association s’est basée sur 34.841 communes de France métropolitaine, indique l’article du JDD. Un travail qui a duré 2 ans. Pour chacune, 182 critères officiels fournis par l’INSEE ou par des organismes étatiques au 1er janvier 2019 ont été étudiés. Huit catégories de données en sont ressorties : la qualité de vie, la sécurité, les transports, les commerces et services, la santé, l’éducation, les sports et loisirs ou encore la solidarité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société