Affaire Karachi: Nicolas Bazire mis en examen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Carole BELINGARD

Le conseiller municipal de Bourville est mis en examen pour complicité d'abus de biens sociaux.

video title

Nicolas Bazire en garde à vue

Le haut normand Nicolas Bazire ainsi que Thierry Gaubert, deux proches de Nicolas Sarkozy, ont été mis en examen pour leur rôle dans le possible financement illégal d'une partie de la campagne présidentielle de Edouard Balladur en 1995.

L'affaire de Karachi fait des vagues dans le pays de Caux. Nicolas Bazire, conseiller municipal dans l'opposition à Bourville (Seine-Maritime) vient d'être mis en examen pour complicité d'abus de biens sociaux. Il a été laissé en liberté sans contrôle judiciaire.

Le juge Van Ruymbeke l'entendait sur les liens entre des rétrocommissionss issues de contrats d'armement avec le Pakistan et l'Arabie Saoudite et le financement de la campagne d'Edouard Balladur pour les présidentielles de 1995.

<< Les précisions avec Yohann Dorion dans le reportage ci-contre

Nicolas Bazire, directeur général du groupe Arnault, était en fait à l'époque le directeur de cabinet d'Edouard Balladur et directeur de campagne.

Nicolas Bazire reste un proche de Nicolas Sarkozy dont il a été témoin de son mariage avec Carla Bruni.

>> Pour en savoir plus sur l'affaire Karachi, consultez le site de France3.fr
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité