Caen : bureau d'embauche fictif à la SNCF

En marge de la journée nationale d'action, la CGT Cheminots veut ainsi dénoncer la baisse des recrutements à la SNCF.

video title

Caen : bureau d'embauches fictif à la gare

La CGT Cheminots a décidé de donner un "coup de pouce" à la SNCF ce mardi matin en ouvrant un bureau de recrutement devant la gare. Le syndicat dénonce ainsi l'insuffisance des embauches pourtant promises d'ici la fin de l'année.

Une "main tendue" de la CGT à la direction SNCF qui semble avoir des difficultés à recruter, notamment en régions, malgré la promesse faite par la SNCF en avril dernier de pourvoir 8 000 postes d'ici à la fin de l'année.  

Qu'à cela ne tienne, la CGT Cheminots, a monté un bureau d'embauches fictif devant la gare de Caen ce mardi matin pour "donner un coup de main".

>> voyez ci-contre le reportage d'Hélène Jacques et Cyril Duponchel


Pour la Basse-Normandie, 100 emplois ont été budgétés, mais il en reste encore une quarantaine à pourvoir selon la CGT.


Pendant deux heures, ce mardi matin, les candidats à l'embauche étaient donc invités à déposer leur CV et leur lettre de motivation.

La CGT a ainsi rassemblé une quarantaine de candidatures spontanées à Caen qui seront remontées à Paris le 27 octobre.


Une opération similaire a été menée à Rennes, Nantes et Rouen.