Caen-Lyon : victoire du Stade Malherbe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine BERRA

Mercredi soir à d'Ornano, Lyon a concédé sa première défaite de la saison à Caen, 1-0

Avec trois points, deux cartons rouges, un penalty marqué par Nivet et un match plein de rebondissements, Caen a fait tomber Lyon qui perd son fauteuil de leader à l'issue de la 7ème journée du championnat de Ligue 1. Un fauteuil retrouvé de haute lutte après deux ans de disette, dimanche contre l'OM (2-0).

Privé d'Hugo Lloris, exclu juste avant la mi-temps pour une faute synonyme de penalty et de victoire pour Caen (1-0), mais à égalité numérique après le rouge récolté ensuite par Nivet, Lyon a concédé mercredi sa première défaite de la saison toutes compétitions confondues.



L'équipe de Rémi Garde est jeune, et elle a payé au prix fort le coût de son inexpérience où, finalement, un seul moment d'inattention aura fait basculer la soirée.

Alors qu'on l'on s'approchait de la mi-temps et que la torpeur générale avait phagocyté le premier acte, une belle ouverture de Nivet est venue mettre à mal les - timides - ambitions lyonnaises.

Personne au milieu du terrain et encore moins derrière pour couper la trajectoire, sauf Hamouma qui filait droit au but. Lloris, jusqu'à présent le roc sur lequel l'OL avait bâti sa seconde jeunesse, n'avait plus qu'à se sacrifier, fauchant l'ailier pour récolter un rouge.

Vercoutre, entré sans s'échauffer, pouvait bien tenter de déstabiliser Nivet avant le penalty, le milieu restait stoïque pour transformer sans trembler. 

Ce sera, en tout et pour tout, le seul tir cadré de la rencontre pour Caen. Surtout après l'exclusion de Nivet, pour un second carton jaune et une faute évitable sur Gonalons. 

Trois jours après le joli succès remporté contre Marseille, l'OL est apparu à court de forme et d'enthousiasme, se montrant seulement dangereux sur les coups francs de Bastos ou sur un cafouillage où le gardien normand aura pris en plein visage les regrets rhodaniens et une dernière frappe de Lacazette.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité