Le chauffeur du premier poids-lourd en garde à vue

Un moniteur d'auto-école et son élève sont morts dans cette double collision mardi à Saint-Hilaire-Petitville.

Et hier, le chauffeur du premier poids-lourd ayant percuté la voiture auto-école a été placé en garde à vue pour homicide involontaire.

Garde à vue finalement levée hier soir.

"Le choc a été très violent", ont indiqué les pompiers.

Le moniteur, âgé de 50 ans, est mort sur le coup et son élève de 18 ans, qui était au volant, est décédé des suites de ses blessures au CHU de Caen quelques heures après l'accident. Il avait été transporté à Caen dans un état grave par hélicoptère. Son pronostic vital était déjà "très engagé".

Les premières constatations des enquêteurs sur les lieux de l'accident montrent que la voiture auto-école (qui circulait sur la nationale 174, l'axe Saint-Lô-Carentan) a été heurtée à l'arrière par un poids-lourd de 19 tonnes, alors qu'elle avait ralenti ou s'était arrêtée pour tourner à gauche.

La voiture a alors été projetée de l'autre côté de la chaussée sur un second poids-lourd de 19 tonnes qui arrivait en sens inverse.

Le chauffeur du premier poids-lourd, un homme de 52 ans originaire de la région, a été placé en garde à vue pour homicide involontaire après l'accident survenu à 11h45 mardi. 

Garde à vue qui a finalement été levée hier soir dans l'attente des résultats des expertises en cours.

Les premiers éléments de l'enquête semblent démontrer qu'il y aurait une faute de conduite de la part du chauffeur routier qui n'a pas pu ou su s'arrêter avant la collision sans que la vitesse soit en cause pour autant, selon le procureur de la République de Coutances joint par téléphone ce mercredi midi.

Dès mardi, les gendarmes affirmaient "qu'a priori" la responsabilité du jeune conducteur n'était pas engagée dans cet accident. 

Toujours selon les gendarmes, les tests d'alcoolémie pratiqués sur les chauffeurs des deux poids-lourds étaient négatifs.

Le chauffeur du premier poids-lourd encourt jusqu'à 7 ans d'emprisonnement.