Cet article date de plus de 8 ans

P. Langeois: "On est installé pour longtemps"

Malgré les intempéries, la 4e édition du festival a battu son record de fréquentation

Dimanche soir, dans le parc du château de Beauregard, le soleil pointe enfin le bout de son nez. Paul Langeois, co-organisateur du festival, est fatigué mais heureux. La nuit a été longue. Avec ses équipes, il a fallu remettre en place un site détrempé par un orage samedi soir. Pari tenu. Un pari également tenu au niveau de la fréquentation.

Les caprices du temps n'auront pas réussi à doucher l'enthousiasme des mélomanes. Certes, la barre des 60 000 spectateurs n'est pas franchie, mais avec 55 444 personnes, le festival de Beauregard bat son record de fréquentation, 50 000 l'an dernier. "Le bilan est positif sur pleins de points", juge Paul Langeois, "sur la réactivité de nos équipes face aux intempéries et sur la fréquentation. C'est la 4e édition et on sent que le festival est vraiment parti pour s'installer. Quoi qu'il arrive, à mon avis, on est installé pour longtemps."

Le festival s'est achevé dans la nuit de dimanche à lundi avec le dernier concert de cette 4e édition, le set du DJ allemand Paul Kalkbrenner. Ce lundi matin, il reste encore du travail pour l'organisation du festival. "Je veux absolument que le festival reste à Beauregard et j'espère que la ville d'Hérouville le souhaite. C'est vrai qu'on leur rend un terrain dans un état pas très correct. On va essayer avec toutes nos équipes de faire en sorte de rendre ce site aussi beau qu'il l'est au naturel et pouvoir revenir en 2013 avec une belle programmation." Rendez-vous est pris pour l'an prochain.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
concerts musique