Paris-Normandie: trois repreneurs en lice

Les candidats à la reprise avaient jusqu'à hier pour déposer leurs dossiers.

Un comité d'entreprise avait lieu ce matin au siège de Paris-Normandie à Déville-les-Rouen. Les dossiers de reprise leur ont été présentés. Trois repreneurs se sont manifestés. Tous trois comportent des suppressions de postes.

Parmi ces trois repreneurs, le groupe belge Rossel, prévoit 120 suppressions d'emplois sur 362.

Par ailleurs, le projet de Jean-Charles Bourdier, ancien dirigeant du Républicain Lorrain, reprend le plan de la direction et donc la projection des 113 emplois supprimés. Il axe son projet autour du développement du numérique.

La dernière offre est celle des journalistes Xavier Ellie, ancien directeur du Progrès de Lyon, et Denis Huertas, ancien directeur du Dauphiné Libéré. Selon les syndicats, ce projet est "le mieux disant socialement avec 85 emplois supprimés, mais il y a un problème de financement".

Voir le reportage Bintou Sidibé et Sylvie Françoise


Paris Normandie: trois repreneurs en lice par France3Haute-Normandie

Les syndicats doivent rencontrer les repreneurs lors d'un CE extraordinaire le 23 mai prochain. La justice rendra sa décision le 21 juin.

Les titres de la presse normande du Groupe Hersant, Paris-Normandie, le Havre Libre, le Havre Presse et le Progrès de Fécamp, sont en redressement judiciaire depuis le 29 février.