Jardinage : 10 plantes dépolluantes pour assainir l’air de la maison

C’est prouvé l’air intérieur de nos maisons est bien plus pollué que l’air extérieur. Nous respirons des Composants Organiques Volatiles (COV) dangereux qui sont inodores et invisibles.
Quelles sont les plantes d’intérieur qui absorbent une partie de ces COV?

 

© Pixabay

Les COV dangereux pour notre santé

Ces composants organiques volatiles génèrent des allergies, des crises d’asthme, des nausées et céphalées… et bien plus grave encore, à fortes doses ils peuvent être cancérogènes.

Les principaux COV sont partout chez nous

L’ammoniac : produits ménagers et de bricolage.
Le benzène : encres, peintures, plastiques, détergents, fumées de cigarette, produits de bricolage ou meubles.
Le formaldéhyde : bois aggloméré, colles de moquette, de laine de roche et de verre, textiles d’ameublement, papiers peints, émanations de chaudières et fumée de cigarette.
Le monoxyde de carbone : dans les fumées, du chauffe-eau ou combustion du gaz, cigarettes.
Le toluène : vernis, colles, moquettes, tapis, traitements du bois, des savons et des laques.
Xylène et trichloréthylène : colles, vernis, peintures et dégraissants.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Designer de Bonheur Intérieur (@designer_de_bonheur_interieur) le

 

Toutes les plantes filtres les COV

Par leurs feuilles elles absorbent les polluants qui circulent dans l’air et les convertissent en vapeur d’eau saine.
Les micro-organismes vivants de leurs racines digèrent d’autres particules polluantes pour s’en nourrir.
Pour faire simple : ces plantes sont des filtres naturels qui transforment une partie de la pollution de l’air en oxygène ou en eau.
 

Les 10 plantes d'intérieur les plus dépolluantes

1 Tous les ficus

Absorbent: ammoniac, formaldéhyde, toluène, xylène (laques, colles, agglomérés, insecticides)

Ficus élastica ou Caoutchouc de nos grands-mères a grosses feuilles
Il est de nouveau très « tendance » cette année.
Vert uni ou panaché vert et blanc.
C’est « la plante d’intérieur la plus solide ».
Arrosage 1 fois par semaine en été et 2 fois par mois en hiver.
On le taille comme on veut quand on veut mais attention sa sève blanche est collante comme de la glue et irritante. On l’appelle le latex.

Ficus Benjamina à petites feuilles
Si ces feuilles tombent d’un seul coup c’est qu’il est trop arrosé, s’il végète c’est qu’il a faim
S’il est bien rempoté tous les 2 ans et nourrit à l’engrais une fois par mois à la belle saison il montera jusqu’au plafond de la maison en très peu de temps.
Taillez-le une fois par an pour lui redonner une jolie silhouette.

2 Tous les Dracaenas  

Absorbent : trichloréthylène, xylène, benzène, monoxyde de carbone (parois d’isolation, agglomérés, fumées de tabac)
Vert, rouge, panaché rose et vert, panaché jaune et vert, les dracaenas sont très rustiques et généreux.
Si la plante ne se développe pas c’est qu’elle a besoin de terre riche ou d’engrais une fois par mois à la belle saison.
Taillez le dracaena une fois par an pour lui redonner une belle allure.
Lorsque vous taillez la plante, récupérer toutes les tiges que vous dénuderez complètement pour en faire des boutures qui reprennent en un ou deux mois seulement.

3 Scindapsus  qu’on appelle aussi Pothos

Absorbe: benzène, monoxyde de carbone, toluène, formaldéhyde (vernis, colles, tapis, traitements du bois, fumées, laines de roches..)
C’est une liane dans son pays d’origine.
Chez nous il grimpe sur un tuteur ou retombe du haut d’un meuble parfois sur plusieurs mètres de long. Même ceux qui n’ont pas la main verte peuvent le cultiver à condition de ne pas trop l’arroser.
1x semaine en été et 2x mois en hiver.
Son feuillage est panaché vert et jaune, attention s’il devient vert uni c’est qu’il manque de lumière naturelle, approchez-le d’une fenêtre.
Attention ses feuilles pleurent des gouttes de sève qui tâchent les meubles et le sol.
© Pixabay

 

4 Le Lierre: grimpant ou retombant

Absorbe: benzène, formaldéhyde, trichloréthylène et xylène (peintures, encres, matières plastiques, détergents)
Lorsqu’il est vert il pousse avec très peu de lumière naturelle, s’il est panaché vert et blanc placez le vers une fenêtre.
Il aime particulièrement l’ambiance humide d’une salle de bain qui lui rappelle l’hygrométrie élevée des sous-bois.
 

5 Sanseverias

Absorbent: formaldéhyde, trichloréthylène, benzène (encres, peintures, plastiques, détergents, produits de bricolage ou meubles, bois aggloméré, des colles de moquette, fumées, colles, vernis, peintures et dégraissants..)
Les formes des sanseverias sont assez originales et très graphiques.
Ces plantes au feuillage épais sont des plantes grasses qui gardent des réserves d'eau dans leurs feuilles pour les saisons chaudes.
Il leur faudra donc très peu d’arrosages mais donnez-leur une terre riche ou de l’engrais une fois par mois.
 

6 Les fougères

Absorbent : le formaldéhyde de certains revêtements de sol stratifiés et la fumée de cigarette... et le xylène des colles, vernis, peintures…
Les fougères aiment une hygrométrie élevée et les coins ombragés.
Il est recommandé de vaporiser de l’eau de pluie sur tout le feuillage plusieurs fois par semaine et de baigner le pied entièrement dans un seau d’eau de pluie 1 fois par semaine (eau à température ambiante). Laisser le pot dans l’eau un bon quart d’heure et laissez égoutter quelques minutes avant de remettre la fougère à sa place.
Evitez les cache-pots avec de l’eau stagnante qui fait pourrir la plante.

7 Anthurium la belle tropicale

Absorbe: xylène et ammoniac (insecticides, dégraissants, javel)
L’anthurium nous offre tout l’hiver de drôles de fleurs brillantes en forme de coeurs, rouges, roses, vertes ou blanches.
Rempotage obligatoire une fois par an pour nourrir la plante et l’obliger à refleurir.
Donnez-lui de l’engrais pour plantes fleuries une fois par mois de septembre à février pour optimiser la floraison.

8 Tous les palmiers d’intérieur : areca, chamaedora, kentia …

Absorbent: ammoniac, benzène, formaldéhyde, xylène (dégraissants, fumée de tabac, bois agglomérés, colles) et le trichloréthylène : à placer près du dressing, où les antimites, détachants et autres produits utilisés en teinturerie sont concentrés.
Les grands ramages des palmiers sont d’excellents filtres à particules.
Plantes tropicales, il leur faut une hygrométrie très élevée, donc plusieurs fois par semaine vaporisez de l’eau de pluie sur tout le feuillage pour éviter les pointes sèches.
En revanche ne pas trop arroser la terre, 1 X semaine.
Pas d’eau stagnante dans la soucoupe et pas de cache-pot.
© Pixabay

9 spatiphyllum  à fleurs spatules

Absorbe: formaldéhyde, trichloréthylène, benzène, xylène et ammoniac (fumées de tabac, produits ménagers, peintures, colles et vernis)
Plante qui fleurit presque toute l’année si elle est dans un terreau riche.
Supprimez les fleurs fanées au fil des semaines et donnez-lui de l’engrais pour plantes fleuries 8 mois par an (mars/octobre).

10 Chlorophytum le plus populaire

Absorbe: monoxyde de carbone, xylène et formaldéhyde, toluène (peintures, agglomérés, fumées de tabac, solvants, produits ménagers)
Il pousse aussi bien à l’ombre qu’en pleine lumière, il supporte qu’on l’arrose trop voire trop peu, bref c’est du chiendent.
Si vous le rempotez tous les 2 ans il deviendra énorme.
 

Les plantes d’intérieur ne font pas de miracle.

Elles absorbent et transforment une petite partie des polluants de la maison mais suivons les conseils judicieux de l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ) pour évacuer la majorité des COV : Composants Organiques Volatiles dangereux :

Si vous avez des difficultés respiratoires ou allergies: pas de plante dans vos chambres!
Elles génèrent de l'oxygène le jour, on les en remercie... mais elles libèrent la nuit du gaz carbonique qui peut vous déranger.

Sophie Bernard

 

Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs