Jardinage : apprendre à récolter ses propres graines de légumes et de fleurs

Au jardin et au balcon nos fleurs et nos légumes donnent des graines dans le but de se reproduire. Arrivées à maturité, elles tombent au sol et germent dès que le climat le permet. Mais quand les récolter et comment les stocker jusqu’à la saison des semis à venir ? Réponses dans cet article.

© Pixabay

Comment récolter ses propres graines de légumes ou de fleurs pour la saison des semis de l'année suivante ? Découvrez dans notre article tous les (bons) conseils pour être autonome et surtout efficace dans la reproduction de vos plantations.

Dès qu'une fleur fane apparaît une capsule de graines ou un fruit

Il faudra attendre que les capsules brunissent et sèchent complètement pour espérer récolter des graines capables de germer à l’avenir.
Ne coupez pas les capsules trop tôt, les graines ne seront pas arrivées à maturité.

Les graines de fleurs sont les plus simples à recueillir

Pois de senteurs, capucine, glycine, œillets d’inde, pavot, ancolie, souci, cynorhodon (le poil à gratter), il suffit de bien attendre la maturité des capsules ou des gousses.

Graines de légumes-fruits

Tomates, concombres, courgettes, poivrons, aubergines… devront presque pourrir pour donner des graines capables de germer.
Gardez un ou deux de ces légumes dans la maison, dans des récipients ouverts et laissez les murir au maximum.

Arrivé à l’éclatement du légume, allez chercher les graines à l’intérieur et lavez-les dans un chinois pour séparer la pulpe des graines.
Laissez sécher les graines plusieurs jours sur du papier absorbant avant de les ranger et de les étiqueter.

Les cucurbitacées

Sont les graines les plus faciles à récolter : courges, potirons, pâtissons, potimarron, melon… cachent les graines en leurs cœurs.
Quand vous consommez ces légumes, il suffit de garder les graines que vous devrez laver et laisser sécher quelques jours sur du papier absorbant.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ana Santé (@anasanteconseil) le

Les légumes feuilles

Laissez monter 1 ou 2 pieds de ces légumes feuilles jusqu’à la floraison et séchage sur la plante des graines.
Comme les poireaux, salades et choux...
Quand les fleurs fanent, elles se transforment en graines.
Elles doivent être brunes et sèches pour être récoltées.
Une fois séparées du pied mère il faut encore une période de séchage de quelques semaines sur du papier absorbant.
© Pixabay

Pépins de fruits

Pépins de citron, d’orange, de mandarine, pomme et poire, peuvent être semés aussitôt récoltés ou mis au séchage pour plus tard.
Semez les en pots à l’extérieur, à mi- ombre, arrosez les souvent et surtout rentrez les pots des plantes méditerranéennes pour l’hiver.
Il leur faudra quelques semaines pour germer.

Les fruits les plus coriaces

Châtaignes, noix, noisettes savent se faire désirer.
Après la récolte gardez quelques beaux fruits au sec tout l’hiver.
Le semis est préférable au tout début du printemps.
Il est possible d’accélérer le processus en perçant les coquilles et coques mais délicatement pour ne pas abîmer la graine, juste avant de les semer.
Arrosez-les très fréquemment durant toute leur croissance qui peut être assez longue.
Mais quand on aime, on ne compte pas, parait-il !

Gardons nos graines dans des tubes d’aspirine

Le bouchon des tubes de produits pharmaceutiques contiennent des granulés de gel de silice, qui est un puissant absorbant d’humidité.
Y stocker nos graines leur permet une plus grande longévité.
Comme toujours, notez le nom de la plante et la date de récolte.

Les grosses graines (pois, haricots secs, capucines, pois de senteurs…)

Quand elles sont bien sèches, rangez-les dans des enveloppes ou sacs en papier, fermés hermétiquement et notez bien le nom de la plante et la date de récolte des graines.
Ne jamais les conserver dans du plastique ou dans des bocaux qui risquent de condenser et détruire les graines, à moins d’y ajouter du papier buvard ou des mini sachets de gel de silice, que l’on trouve dans les emballages lorsqu’on achète des chaussures, sacs de voyages ou vêtements…

Pour aider les grosses graines à germer plus vite

Au moment du semis l’an prochain, les grosses graines devront être trempées quelques jours dans de l’eau avant le semis, pour les ramollir et les inciter à germer rapidement.

Une astuce : poncer les graines capricieuses

Par exemple, le persil qui a la réputation de germer quand bon lui chante.
Les jardiniers expérimentés poncent un peu les graines avec du papier de verre.
Au-dessus d’un bassine, on place quelques graines entre deux feuilles de ce papier de verre et on les gratouille quelques secondes pour élimer la capsule qui les enveloppe.
Testé pour vous et le résultat est prouvé !
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par vers un meilleur monde (@famille_et_decouvertes) le

Congélation pour qu'elles germent plus vite

Placer une enveloppe de graines quelques heures au congélateur provoque une réaction impressionnante également.
La graine qui subit un choc climatique sent "sa fin" arriver et déploie toutes ses forces pour germer le plus vite possible dans le but de se reproduire et pérenniser son espèce.

En cette période difficile, semons trop de graines, qui donneront trop de plantes que nous pourrons partager généreusement avec voisins et amis !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardins nature jardinage loisirs sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter