Jardinage : comment bien réussir ses semis de mai au balcon ou au jardin

Peu importe notre âge, faire un premier semis est quelque chose qui nous marque, une fierté, une force inexplicable. Comme si à compter de ce jour on devenait capable de nourrir sa tribu, comme le faisaient nos aïeux cultivateurs. C'est ce qu'on appelle un retour à la terre. 

Par Sophie Bernard

Quand la nature déploie toutes ses forces pour reprendre vie

Après le long sommeil de l'hiver, le printemps est comme une renaissance. Chaque plante se remet à pousser pour assurer, cette année encore sa descendance, elle est programmée pour ça !
Se semer à nouveau, coûte que coûte.
Chaque espèce entre en lutte contre les autres pour se faire une place au soleil. Parce que c'est la lumière du soleil de printemps qui déclenche cette course folle.
Certaines graines sommeillent pendant des décennies, des siècles, des millénaires parfois, ensevelies ou gelées dans des glaciers en attendant le jour propice du retour à la vie.

Les jours rallongent et le retour de la lumière naturelle, de la chaleur et de l'humidité assurent ce miracle de chaque printemps.


SEMEZ SOUS ABRIS EN ATTENDANT LES SAINTS DE GLACE LES 11, 12 et 13 MAI
Ce sont "en théorie" les dates des dernières gelées blanches qui tuent nos jeunes plantations et qui détruisent aussi les fleurs des arbres fruitiers.
Jusque-là tout doit être protégé sous voile ou sous châssis.

Ne mettez pas vos semis en plein soleil, il leur faut de la lumière naturelle mais jamais de soleil direct et surtout pas derrière une vitre qui se transforme en loupe.

ALORS A VOS GRAINES en pots ou directement dans la terre du jardin

1 sachet de graines coûte environ 4€ et contient en moyenne 100 graines, ce qui donne 100 plantes "Tarif imbattable"

Semez dans la maison, sur le balcon ou la terrasse ou directement en pleine terre dans le jardin, c'est maintenant que tout germe

 

En ce début mai oubliez les semis de tomates ! c'est trop tard!

Il leur faut en moyenne 16 semaines après le semis pour devenir mères.
Troquez quelques pieds avec les copains jardiniers ou achetez-les " déjà adolescents" qui ont au moins 8 semaines pour être sûr d'avoir de beaux fruits dès le début de l'été.
Voir cette publication sur Instagram

#semistomates #repiquagetomates #potager

Une publication partagée par @ cathyrdl le

 

Au potager ne semez surtout pas un sachet complet en une seule fois

Vous allez vous retrouver avec 300 pieds de choux, de salades ou 10 rangs de carottes qui arrivent en même temps.
Divisez votre sachet en 4 ou 5, stockez le surplus de graines dans des tubes d'aspirine vides dont le bouchon est plein de gel de silice, qui absorbe l'humidité.
La conservation des graines dans ces conditions est parfaite.
N'oubliez pas d'étiqueter le tube, le nom de la plante et la date du jour.

Faites 1 nouveau semis toutes les 3 semaines pour étaler vos récoltes.
Pour les radis, haricots verts, petits pois, 1 semis tous les 15 jours.
C'est parfait pour ne rien perdre.

Il faut compter entre 3 et 4 mois pour récolter les légumes, après le repiquage des jeunes plants.
Selon la nature du sol, l'exposition, vos arrosages, le climat, les attaques d'insectes ou de maladies ce sera plus ou moins long.

SEMIS A L'INTERIEUR OU SUR LE BALCON
Munissez vous d'un bac ou d'une caissette, dont le fond est percé de plusieurs trous, pour éviter les excès d'eau.
N'oubliez pas sa soucoupe ajustée pour que l'eau ne s'échappe et qu'elle ne s'écoule pas chez le voisin du dessous.

EN MINI-SERRE / BALCONNIÈRE / JARDINIÈRE
En jardinerie ces mini-serres sont vendues avec un couvercle transparent qui laisse passer la lumière naturelle et garde la chaleur.
En balconnière ou jardinière le principe est le même si elles sont percées.

COUVREZ VOS SEMIS sous serre la germination est beaucoup plus rapide
D'un couvercle prévu à cet effet ou d'un film plastique transparent, pour laisser passer la lumière mais empêcher les dernières gelées de tout détruire.
Le plastique ne doit pas toucher la terre ou les jeunes plants, faites une sorte de tipi ou de serre maintenu par des petits tuteurs.
QUELLE TERRE CHOISIR ?
En général on utilise un terreau spécial semis ou boutures qui sont très fins et légers.
Évitez une terre épaisse et argileuse qui restera collante et toujours mouillée, évitez aussi les graviers qui écrasent les graines ou les empêchent de germer.

Si vous voulez utiliser la terre de votre jardin mélangez y du sable de rivière, environ 50%
mais surtout pas de sable de bord de mer qui est salé et qui brûle les semis et/ou les plantes.

SACHETS DE GRAINES
Quand vous choisissez des sachets de graines vérifiez certaines choses sur l'emballage
  • le nom de la plante: par exemple Espèce "Chou" variété  "Daubanton"
  • la date limite d'utilisation (cette date passée les graines peuvent encore germer mais en moindre pourcentage)
  • hauteur et largeur de la plante adulte (utile pour prévoir des tuteurs ou pour faire un semis directement sur place)
  • des pictogrammes vous indiqueront l'essentiel pour la culture de cette plante 
    - l'exposition recommandée : soleil, ou mi-ombre ou ombre complète
    - les mois de semis, de repiquage, de récolte ou de floraison
    - la nature du sol recommandée( terre de bruyère, terreau, sable, graviers,etc...)
    - les distances de semis ( entre les graines)
    - la profondeur du semis...

QUAND SUR LE SACHET DE GRAINES FIGURENT "F1 ou F2 ou Hybride"
Détail non négligeable pour ceux qui ont l’intention de récolter "leurs propres graines" dans le jardin à la fin de la saison pour les ressemer au cours des années à venir.
Les semences prélevées sur les hybrides F1 et F2 ne seront pas fidèles au fil des cultures suivantes, voire même elles ne germent pas ou difficilement.
Si vous voulez récolter vos propres graines, il vaut mieux choisir des semences à pollinisation libre et bio.

Où trouver des graines BIO de fleurs et légumes qui vous donneront des graines parfaites pour les années suivantes?
L'association Kokopelli   09290 Le Mas d'Azil
La Ferme Sainte-Marthe   49000 Angers
Germinance  49140 Soucelles


COMMENT SEMER EN MINI SERRE OU DANS UNE BALCONNIERE 
  • Remplissez la caissette ou la jardinière au 3/4 de terreau.
  • Semez les graines en petite quantité, en répartissant au mieux, essayez d'espacer les graines de 2 ou 3cm.
  • Recouvrez les graines de quelques millimètres de terreau très fin.
  • Tassez le terreau avec une petite planchette de bois, pour que terreau et graines soient bien unis, bien collés.
  • Pulvérisez de l'eau tempérée sur la totalité de la surface.
    Il faudra peut-être vaporiser une seconde fois le jour du semis pour que la terre soit bien humide sur plusieurs centimètres de profondeur.
  • Pulvérisation quasi quotidienne.
    Vérifiez tous les jours en touchant délicatement la terre du bout des doigts si c'est sec
    Surtout si la terre vous semble encore humide n'ajoutez pas d'eau.
  • couvrez vos semis avec un couvercle ou un film plastique transparent
    Vous devrez aérer tous les jours pour éliminer la condensation et laisser sécher les feuilles

ASTUCE POUR SEMER LES GRAINES MINUSCULES
Certaines graines sont microscopiques.
Elles sont vendues en sachet et au poids: 3grammes en général.
Ce qui peut représenter 10, 20, 50, 100, 200 ou 300 graines.

Si les graines sont minuscules et que vous paniquez sachet en main, voilà un conseil pour contrôler votre semis.

Utilisez un petit flacon transparent (comme pour les épices ou herbes sèches de la cuisine, avec son bouchon verseur)
Remplissez-le à moitié de sable TRÈS sec et très fin (filtré s'il le faut au chinois pour ôter les gros morceaux)
(Si le sable est humide il collera aux graines et tout sera grossier lors du semis)
Versez-y ensuite tout le sachet de graines.
Mélangez longtemps graines et sable.

LE SABLE SERT DE REPÈRE VISUEL
Semez tout doucement et répartissez un ou deux millimètres sur toute la surface.
Le fait de voir le sable vous permet de savoir exactement où vous avez déjà semé.
Le contraste sable clair sur terreau sombre est notre repère.
Vous n'aurez plus qu'a recouvrir le semis d'une fine couche de terreau, tasser délicatement et pulvériser.

S'il vous en reste, videz sable et graines dans un tube d'aspirine pour éviter que ça germe.

PULVERISATIONS PUIS ARROSAGES
Les deux premières semaines utilisez un pulvérisateur pour humidifier vos jeunes semis pour éviter de faire des trous avec un arrosoir. 
Pas trop d'eau! vous risquez de détruire les graines qui du coup ne germeront pas.

C'est seulement quand les jeunes plants sont devenus des adolescents que nous passons à l'arrosoir obligatoirement muni "d'une pomme".

La pomme doit être orientée vers le haut, vers le ciel, pour que l'eau en sorte en pluie fine qui tombera délicatement sur le terreau.
Si la pomme est tournée vers le sol, de grosses gouttes plus lourdes feront des trous dans la terre, donc dans vos semis qui seront gâchés.

REPIQUAGES
Après environ 4/6 semaines, quand les plants font entre 5 et 8 centimètres de haut, séparez les et repiquez-les dans des petits pots ou godets en plastique pour leur permettre de se développer, de s'épanouir individuellement ou directement à l'endroit où vous voulez les disposer, dans des pots, le potager ou la plate-bande.SEMER DIRECTEMENT EN POT OU EN PLEINE TERRE
En ce début mai vous pouvez semer certaines graines directement sur place, dans des pots, un massif ou au potager.
Tenez compte des distances de plantations indiquées sur le sachet de graines et protégez les jeunes plantes du soleil direct.

ALLER, C'EST A VOUS DE DEVENIR UN PRO DU SEMIS !
PS: n'oubliez pas d'étiqueter vos semis au fur et à mesure, pour vous y retrouver !

 

Sur le même sujet

Les + Lus