Jardinage : créez un jardin de mousse ou « mossarium » avec les enfants

C’est une sorte de jardin japonais version paysage de sous-bois sauvage 100% récup et 100% gratuit.

© Pixabay

Sortie en forêt en famille

Avant de partir en forêt ou au fin fond du jardin, munissez-vous d’une caissette étanche dans laquelle vous déposerez soigneusement votre récolte.
Assurez-vous en cueillant chaque morceau de le débarrasser des insectes qui vivent dessous, genre cloporte, fourmi, mille-pattes etc… pour ne pas les ramener à la maison.

Chasse au trésor « Vert »

Commencez par aller glaner des plaques ou des boules de mousse, au pied d’un mur à l’ombre, sur une souche d’arbre, au bord d’une rivière ou d’une fontaine ou simplement dans le gazon exposé au nord.
Si vous regardez de très près, vous verrez qu’il existe différentes mousses.
Essayez d’imaginer le relief de votre futur « mossarium » en récupérant diverses formes de mousses.
Gardez la fine couche de terre qui en général est bien collée sous la mousse pour qu’elle reste vivante le plus longtemps possible mais prenez aussi quelques poignées de terre en plus pour votre création.
Si vous voyez grand, vous pouvez envisager de planter un bébé arbre ou une fine touffe d’herbe dans votre jardin de mousse.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par moss-connect あなたと苔を繋げる (@moss_connectgram)

Des accessoires d’architecture

Chercher aussi, au jardin comme dans la maison, des accessoires pour agrémenter votre mossarium.
De beaux cailloux, des morceaux de bois mort un peu creux pour les remplir d’eau, une coquille d’escargot vide, un morceau de ferraille à la forme originale, une bille de verre, un petit miroir qui orienté vers le ciel donnera l’illusion d’être un plan d’eau dans un jardin…
Chacun ira de son imagination et de sa personnalité.
 

© Pixabay

Quel récipient pour mon mossarium ?

De préférence un récipient transparent comme un bocal à l’ancienne, un aquarium vide depuis trop longtemps, une coupe à fruits  originale, un plat creux, un saladier, une saucière ou juste un ou plusieurs jolis verres à pieds…
Le but est que ce « paysage vert » décore la maison, il faut donc imaginer une belle mise en scène.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par moss-connect あなたと苔を繋げる (@moss_connectgram)

Création du mossarium

Placez au fond du récipient une fine couche de gravillons ou de très petits morceaux de pouzzolane (roche volcanique), pour drainer et ainsi éviter les excès d’eau.
Ajoutez si besoin une petite pellicule de terre s’il n’y en a pas assez sous les blocs de mousse naturelle. Bien souvent il en reste 2 ou 3 millimètres collés à la mousse mais ce n’est pas suffisant.
Comptez 3 à 5 cm d'épaisseur de terre (ou moins pour les très petits récipients).
Selon la taille du récipient vous pouvez ajouter quelques cailloux dans la terre pour créer des monts et des vaux.

Et enfin déposez les mousses et végétaux

Il ne reste qu’à placer la végétation sur le terrain. Faites en sorte que ce jardin miniature soit beau à voir de tous les angles. Camouflez la terre et disposez les accessoires comme un paysagiste que vous êtes sur le point de devenir.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Terrarium Imaginarium (@terrarium.imaginarium)

Pas d’arrosage, seulement des vaporisations quotidiennes

Exactement comme en forêt, il est préférable de vaporiser une fine pluie tous les jours pour éviter les grandes marées des arrosages d’enfants.
En plus d’être beau à voir, ce mossarium sent vraiment la forêt quand il vient d’être vaporisé.
Fermez les yeux et vous y êtes.

Un Mossarium pour retomber en enfance et rêver un peu!

Sophie Bernard

 

Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs