Jardinage : l’Hamamélis un arbuste au parfum de miel en fleurs en janvier/février

A cette période ou les fleurs se font rares dans nos jardins, lui nous enivre avec son parfum puissant mélange de jasmin, de jacinthe et de miel, on en mangerait.

© Pixabay

Hamamélis de Chine ou noisetier des sorcières
Cet arbuste très rustique, à croissance lente, résiste jusqu’à -20/- 25°C
Il est de taille moyenne, entre 1.50m et 5m de hauteur selon les variétés.
Il ressemble au noisetier mais ses branches sont plus gracieuses.
Son surnom est « le noisetier des sorcières » à cause de sa forme tortueuse et de son parfum envoutant.
Son feuillage d’automne jaune/doré est splendide.
Feuillage caduc : il perd ses feuilles en hiver mais en plein cœur de l’hiver il nous surprend avec sa floraison spectaculaire qui peut durer jusqu’à deux mois.
Selon les variétés les floraisons arrivent entre décembre et mars.
Il se plait au soleil ou à mi-ombre, dans un sol souple et frais, voire acide. Si chez vous la terre est lourde, allégez-la avec une belle quantité de terre de bruyère (150 litres).

L’Hamamélis couvert de fleurs mais « sans pétale »
Ses fleurs jaunes, oranges ou rougeâtres sont sans pétale et à l’unité sont assez discrètes. Elles ressemblent à des groupes de filaments un peu frisés, agglutinés le long des tiges. C’est l’ensemble qui est impressionnant !
L’arbuste est entièrement couvert de fleurs. Une telle floraison dégage un fort parfum à une dizaine de mètres à la ronde.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Patricia (@une_terrasse_a_istanbul)

Peut-on le tailler s’il devient trop large ou trop haut ?
Oui et comme tous les arbustes qui fleurissent on le taille juste après sa floraison, dès que les fleurs fanent. N’utilisez pas de taille haie qui rogne les branches et les écorche au risque de tuer l’arbuste. Utilisez plutôt un sécateur et faites en sorte qu’il garde une jolie silhouette arrondie et évasée.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Promesse de Fleurs (@promessedefleurs)

Récupérez des tiges de l’Hamamélis pour le bouturer
Il se multiplie par bouturage quand il fait bien chaud, en juillet/août.
On peut aussi le semer en hiver mais au chaud.
Cultivez-le en pot durant un ou deux ans pour garder un œil sur lui.
Il lui faudra des arrosages fréquents en été.

Mon conseil : plantez-le au bord du chemin qui mène à la maison pour profiter de ses fragrances tous les jours en passant par-là !

Sophie Bernard

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs