Jardinage : mettons de la couleur au jardin et au balcon

Pour transformer le balcon ou le jardin, rien de tel que d’y ajouter des tuteurs faits maison. Revenus au goût du jour, des cages, une arche ou un tunnel en osier, à l’ancienne…Ou mettre une touche de couleur sur les tuteurs en bois ou en métal. A vos sécateurs et à vos pinceaux.

© Pixabay

Le plus simple « peindre » vos tuteurs et accessoires

Il vous reste peut-être des fonds de pots de peintures, blanche, noire ou mieux encore, des couleurs vives, « rouge, jaune, orange »…
Avec seulement 8 ou 10 tuteurs aux couleurs chatoyantes, le changement est radical.

Ajoutez-y un arrosoir assorti, une mangeoire ou un nichoir pour les oiseaux, quelques pots, une caisse en bois, un panier, un miroir au cadre peint, une souche d’arbre, une vieille table, le tout customisé et les jours gris n’auront plus aucun impact sur votre coin de verdure.

Osez l’Osier

Qu’est-ce que l’osier ? Du saule, en particulier les toutes jeunes branches de l’année.
Et le saule pousse partout en Normandie, en bords de fleuves ou de rivières, dans les prairies humides, dans les fossés des bords de routes ….
Une branche de saule plantée n’importe quand dans l’année s’enracine en quelques jours.
Plantez en un ou deux pieds en pot ou en pleine terre et vous en aurez toujours sous la main pour en faire des tuteurs.
Même coupé au ras du sol, alors qu’il ne reste que la souche, le saule reprend sa pousse aussitôt.
C’est une production personnelle inépuisable de tuteurs.

© Sophie Bernard France 3 Normandie

Récolte de l’osier

Coupez quelques branches bien droites et assez fines, à peu près toutes de la même longueur et du même calibre pour un travail homogène.
Faites en une botte facile à transporter.
Quand elles sont fraichement coupées elles restent souples et assez faciles à travailler.
Si vous voulez qu’elles restent souples, plongez les dans un seau d’eau ou une grosse poubelle et stockez au frais, à l’ombre de préférence.

 

Tuteur cage en saule

En pot ou en pleine terre le principe est le même.
Au couteau enlevez l’écorce des tiges pour que le saule ne pousse pas.
Si vous voulez en faire un tuteur vert, vivant gardez l’écorce.
Plantez vos tiges de saule :
En un cercle bien régulier, du diamètre voulu.
Tiges enterrées à 15 centimètres de profondeur (pour un bon enracinement).
Tiges espacées de 10 cm les unes des autres.
Regroupez et croisez toutes les tiges en haut pour en faire un tipi en tournant toutes les tiges dans le même sens pour l’esthétique.
Ficelez avec du raphia ou une cordelette de chanvre.
Coupez toutes les pointes des tiges à la même hauteur.
Faites un cerclage horizontal avec quelques tiges de saule tressées ou de la corde de chanvre pour le maintien et la finition de la cage.
Plantez ou semez le long des tiges du tipi et aidez les plantes à monter harmonieusement.
Plessis de bordure
Plantez vos tiges d’osier très régulièrement, à environ 15 centimètres de profondeur et à la distance souhaitée les unes des autres.
Courbez les tiges très régulièrement et attachez les solidement les unes aux autres.

© Sophie Bernard France 3 Normandie

 

Arche ou tunnel à l’ancienne

Choisissez des tiges de plus gros calibre pour assurer la solidité de l’arche.
Là encore plantez les tiges d’osier assez profondément et à distances régulières les unes des autres.
Croisez certaines tiges pour en faire un damier.
Utilisez des liens qui tiendront dans le temps, comme de la corde de chanvre.
Formez les courbes de l’arche ou du tunnel.
En quelques semaines seulement les tiges de saule s’enracinent et le tunnel devient vert et vivant.
Il faudra juste tailler de temps en temps pour enlever un peu de verdure et faire en sorte que le plessage à l’ancienne reste bien visible.

© Pixabay


Ajoutez de jolis accessoires sur le balcon, la terrasse ou dans le jardin au gré de vos envies et toute l’année sera colorée et joyeuse.

© Sophie Bernard France 3 Normandie

Vous l'avez compris, des touches de couleurs ici et là au milieu de vos plantes et votre bonne humeur suivra !

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardins nature jardinage loisirs sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter