Jardinage : plantez la chayotte au potager mais comme une plante grimpante

Chayotte, christophine ou chouchou, son nom change selon le continent et pays où ce légume est cultivé.

© Pixabay

Cette plante ressemble à un pied de concombre

Cette plante grimpante de la famille des cucurbitacées qui est originaire du Mexique et des régions tropicales donne de gros fruits qui ont un peu la forme d’une poire ou d’un avocat mais à la peau cabossée, meurtrie et dure comme du bois.
En France métropolitaine il est préférable de la faire grimper plutôt que de la laisser ramper sur terre. Tout comme les autres cucurbitacées elle est très sensible à l’oïdium qui se développe dès qu’il y a trop d’humidité au sol. Il est préférable de l’installer comme une plante grimpante.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The Suburban Gardener (@le_micro_potager_urbain_ecolo)

La chayotte pousse de 4 à 6 mètres en 3 mois

Cette liane a besoin de beaucoup de place et d’un support solide pour courir et s’agripper en hauteur.
Il faut au moins 3m² de treille horizontale pour un seul pied.
Choisissez la meilleure exposition au soleil et de préférence dans un coin bien abrité du vent. Cette plante se fixe seule naturellement autour des branches ou supports à l’aide de ses vrilles qui lui permettent de s’enrouler et se mêler les unes aux autres.
Ce légume vendu chez le primeur est à la fois une graine et consommable.
On le plante tel quel en un seul morceau, debout ou couché, le résultat sera le même.
Dans une terre souple et riche, placez directement au pied des tuteurs la chayotte entière, à fleur de terre et ne l’enterrez qu’à moitié.

© Pixabay

Une treille assez haute pour qu'elle prenne le soleil

Sous les tropiques des « treilles immenses en arches » sont fabriquées avec du fer à béton qui est d’un excellent rapport qualité/prix.
Les faire grimper de la sorte permet que le feuillage reste en parfaite santé tant qu’il ne touche pas le sol mais aussi d’avoir accès aux fruits qui pendent à l’intérieur de la treille, axactement comme fleurit une glycine.
Ce mode de culture permet de joindre l’utile à l’agréable puisque les fruits sont faciles d’accès depuis l'intérieur de l'arche.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jean Franc Marconnet (@jeflejardinier)

Arrosez souvent sans trop mouiller la chayotte

Le terrain doit être maintenu humide mais en France métropolitaine il vaut mieux arroser la terre qui est autour et pas directement sur le fruit pour ne pas le faire pourrir.
Ne mouillez pas l’ensemble du feuillage non plus.
Les premiers fruits apparaissent en juillet/août si les conditions de culture sont idéales.
Récoltes jusqu’aux premières gelées.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mar_rie_vie (@mar_rie_vie)

Chayotte en cuisine

Ce légume se consomme cru et râpé comme des carottes, ou cuit en purée, farci ou en gratin.
Ses jeunes feuilles et bourgeons se mangent aussi « cuits » en bred comme l’appellent les réunionnais, mauriciens et malgaches.

Un bred chouchou accompagne systématiquement le plat traditionnel de riz, un vrai délice.

Sophie Bernard

 

Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs