Jardinage : plantez une patate douce comme plante d’intérieur magique

L’Ipomoea batatas, c’est son nom latin, est de la même famille que le liseron ce qui explique que son feuillage prolifère à une telle vitesse.

 

© Pixabay
La culture de la patate douce est la septième production agricole mondiale : après le blé, le riz, le maïs, la pomme de terre, l'orge et le manioc.
La Chine en est le premier pays producteur.

Sous terre comme nos pommes de terre 

Elle pousse exactement comme nos patates sous terre.
Les bébés patates douces naîtront autour du tubercule de leur mère.
Vendue au kilo une patate douce vaut environ 1€, voilà une plante d’intérieur géante à tout petit prix.

Accessoires

Prévoyez un très gros pot assez profond en terre cuite, percé au fond, avec sa soucoupe pour retenir l’eau qui s’écoule.
Large et profond pot pour que les petites patates aient assez de place pour se développer à côté de la « grosse patate maman ».

Plante grimpante ultra rapide

La plante de la patate douce est une grimpante qui monte à une vitesse folle.
On dit d’elle qu’elle est magique, en 1 ou 2 mois seulement elle peut grimper à plusieurs mètres de hauteur.
Enroulez les tiges fines autour du tuteur, dirigez-là, guidez-là pour qu’elle soit belle à voir. 
Ensuite ses tiges volubiles s'enroulent seules autour des supports.
Coupez les tiges lorsqu’elles sont trop longues ou qu'elles se dispersent un peu trop, pour que la plante reste belle et trapue.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Gaëlle (@gaelle_et_ses_mini_nanas) le

 

Récolte maison de patates douces en pot

Il faudra environ 8 à 10 mois pour récolter les petites patates douces qui seront consommables.
Videz entièrement le pot pour aller glaner votre récolte.
Replantez une jeune patate pour en faire une nouvelle plante d’intérieur.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Thao (@perle.etc) le

 

Plantation

Au fond du pot placez un tesson pour obturer le trou et ainsi empêcher la terre de s’en échapper.
Si vous le pouvez, placez quelques centimètres de gravillons fins au fond du pot pour drainer et faire en sorte que les racines ne trempent pas dans l’eau.
Ensuite remplissez entièrement le pot de terreau de rempotage ou d’un mélange terreau et terre de jardin, 50% de chaque, ce mélange sèche moins vite.

Patate douce plantée directement dans l'eau

Elle pousse très vite plongée en partie dans l'eau.
Dans un vase ou un grande verre transparent, l'apparition des racines et des premières pousses vertes est impressionnante.
Les enfants adorent et les grands-enfants que nous sommes restés aussi !
Mais en quelques semaines la pousse est si imposante qu'on ne sait pas vraiment ce qu'on va en faire.
A ce moment là mettez la en terre.

Tuteurage

Placez aussitôt votre tuteur qui devra mesurer au moins 1.50m de hauteur car la plante va pousser en seulement quelques jours et les jeunes pousses volubiles vont s’enrouler de suite sur leur support pour leur permettre de monter très rapidement.
Après la pose du tuteur, en fonction de la taille de votre patate douce, creusez dans le terreau pour incérer le tubercule à l’horizontale sans le camoufler entièrement.
Il faut laissez un petit tiers de la patate à l’air libre, pour pouvoir observer l'apparition des jeunes tiges.
© Sophie Bernard

Arrosages

Arrosez généreusement juste après la plantation pour humidifier toute la terre mais ensuite arrosez très peu tant que la patate ne pousse pas.
Dès que les tiges vertes apparaissent arrosez un peu plus mais toujours en petites quantités.
Dès que votre chauffage fonctionnera arrosez plus, en moyenne une fois par semaine, sans laisser d’eau dans la soucoupe en hiver.

Luminosité

Approchez votre plantation de la lumière naturelle mais pas directement contre une fenêtre.
Un rayon de soleil un peu trop chaud risque de brûler vos plantes, en quelques minutes seulement, à travers les vitres qui deviennent des loupes.

Attention au chauffage

Eloignez vos plantes d’intérieur des sources de chaleurs : radiateurs, cheminées et autres souffleries.
Le chauffage dessèche les pointes des feuilles et finit par tuer les plantes.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Yannick Wilt (@yannick_futur_maraicher) le

 

Récolte des patates douces en pot

D’ici 8 à 10 mois environ, lorsque le feuillage déclinera complètement, en théorie les petites patates seront développées sous la terre.
Comment en être sûr ? Sortez la motte de terre complètement pour constater où en est la culture.
En général, les bébés patates sont à la périphérie de la motte.
Si elles vous semblent assez belles, récoltez-les.
Replantez-en une aussitôt, dans de la nouvelle terre bien riche, pour une future récolte.

Patate douce au potager

Plantez quelques patates douces en pots à l’intérieur dès le mois de février pour un démarrage de culture.
Vous n’aurez qu’à les transplanter à partir du 14 mai au jardin, lorsque les saints de glaces seront passés (derniers risques de gelées).
En avril vous pourrez planter des patates douces directement au potager ou en gros bac sur le balcon ou la terrasse mais pensez au tuteurage qui doit être très imposant et solide.
En terre légère pour faciliter le développement des petites patates.
© Pixabay

Grimpante au potager

Si vous laissez la plante ramper au sol elle est tout de suite touchée par l’oïdium qui fait blanchir et qui tue le feuillage entier.
Sans feuilles, aucune plante ne survit.
En revanche vous pouvez la faire grimper sur le grillage ou la clôture ou encore dans un arbre.
Il faut juste que la terre de plantation soit légère et enrichie de fumure ou de compost d’un an.
En pleine terre, récolte au bout de 6 mois.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par valentin (@jardin2famille) le

 

Exposition au jardin

Attention, elle aime le soleil mais pas quand il est brûlant. Evitez le zénith du plein sud.
Optez plutôt pour l’ouest, le soleil de fin d’après-midi jusqu’au couchant.

Lancez-vous dans la culture de vos propres patates douces au bon goût sucré.
Si vous réussissez cette récolte ! vous êtes un Super Jardinier !

Sophie Bernard

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs