Jardinage Toussaint : conseils pour bien choisir vos plantes pour le cimetière

Publié le
Écrit par Sophie Bernard

La Toussaint est en France la fête de tous les saints mais surtout le moment de fleurir les tombes de nos défunts puisque le 2 novembre on célèbre aussi nos morts.
 

Le 1er novembre  «la Toussaint» est une fête religieuse au cours de laquelle l’église catholique célèbre tous ses Saints.
Mais la tradition du fleurissement des sépultures commence réellement par celles des soldats tombés au combat en 14/18 et finalement plus largement « la fête des morts » est célébrée le 2 novembre.

Quelles plantes choisir pour la Toussaint parmi ce qu’on nous propose?

Vous voulez quelque chose de joli et robuste à mettre sur les sépultures de vos proches mais il y a tellement de plantes chez les professionnels que vous êtes un peu perdu !
Voilà une liste des plantes les plus communes et les plus prisées avec quelques conseils d’entretien.
Vous aurez à choisir entre le traditionnel chrysanthème, l’hellébore,  la bruyère, le cyclamen, le kalankoé, le chou d’ornement, la myrte, les pensées, violas, œillets, campanules, asters...

Quelles plantes de cimetières préférons nous?

Les voilà numérotées dans l'ordre de préférences des Français avec quelques conseils pour les entretenir et les replanter au jardin ou pas!

N° 1 Les coupes de plantes en mélanges

Les plus prisées depuis quelques années sont les coupes ou balconnières de plantes en mélanges
Elles sont prêtes à poser et composées de 3, 5 ou 7 plantes, dont 1 conifère ou un petit arbuste au feuillage décoratif, 1 plante retombante et quelques plantes fleuries.
Elles sont parfaites et les floraisons vont se succéder durant l’automne et l’hiver.
Le seul problème : le manque d’arrosages, car ces plantes ont soif même en hiver et le manque d’eau les tue.

N° 2 Le Chrysanthème le plus vendu chez nous

C’est LA plante porte bonheur en Asie, qui symbolise la lumière et l’immortalité, qu’on offre pour toutes les occasions et qu’on trouve dans toutes les maisons et jardins asiatiques.
Ici le chrysanthème est à 100% connoté cimetière et c’est bien dommage.
Qu’il soit à petites ou grosses fleurs sa floraison va durer jusqu’à la première grosse gelée qui va le faire faner d’un seul coup.
Mais la plante ne meurt pas pour autant, son pied entre en sommeil pour tout l’hiver et dès les premiers beaux jours printaniers il repart de plus belle en s’élargissant à chaque renouveau.
Plante extrêmement généreuse et florifère qui refleurit dès le mois d’août et jusqu’à la fin de l’automne.
Ne les jetez plus, replantez-les au jardin ou sur le balcon en mélange avec d’autres plantes.

N° 3 les Hellébores ou Roses de Noël "les romantiques"

Elle n'ont rien d'une rose mais elles ressemblent beaucoup à l'églantine, qui est à l'origine la première rose sauvage.
Cette rose de noël est une plante vivace très rustique, qui fleurit entre octobre et avril, blanche, rose, pourpre, panachée verte et blanche...
Le sous-bois est sa terre de prédilection, elle préfère donc l'ombre ou la mi-ombre.
Dès le printemps replantez-la au jardin sous un arbre.

N°4 Le chou d’ornement

Il est original et coloré, son feuillage est panaché vert et blanc, vert et parme ou violet, ou entièrement violet ou rose…Ce petit bout de chou est partout et plaît beaucoup aux plus jeunes d’entre nous qui veulent des plantes gaies et branchées même au cimetière.
C’est un vrai chou, mais cultivé essentiellement pour la Toussaint ou les Rameaux.
S’il reste dans son minuscule pot en plastique ses jours sont comptés mais si vous le rempotez il peut passer l’hiver.
Seul bémol : il est poussé à l’engrais chez les horticulteurs pour booster ses couleurs et pour qu’il soit au top à la Toussaint, alors quand il entre en période de disette au cimetière, il supporte très mal de ne plus avoir à manger et à boire comme lorsqu’il était en serre.

N° 5 Le cyclamen

Il symbolise le romantisme, la durée de l’amour, la sincérité des sentiments, la beauté et la délicatesse.
Cette plante bulbeuse automnale fleurira jusqu’aux premières gelées mais s’écroulera brutalement sous les températures négatives qui font pourrir ses tiges grasses et pleines d’eau.
Après ce coup de gel, le bulbe peut être replanté au jardin, en gardant toute la terre qui l’entoure, à l’ombre ou mi- ombre et sous une épaisse couverture de feuilles sèches pour amortir le gel.
Il ressortira de terre au milieu de l’été prochain pour refleurir à l’automne.

N° 6 La bruyère horticole 

Elle est cultivée en serre et poussée à l’engrais pour qu’elle arrive à maturité pile pour la Toussaint.
Elle tiendra dehors quelques semaines mais le froid aura raison d’elle et sa mort est belle et bien programmée avec l’hiver.

N° 7 La bruyère vivace 

Choisissez la bruyère vivace, qui est celle qui résiste aux hivers rigoureux.
Elle passera quelques jours sous la neige et encaissera les gelées raisonnables mais ce qui la tue c’est un soleil trop brûlant.
C’est une plante d’ombre ou de mi- ombre, donc si nous respectons ses préférences elle tiendra longtemps.
Cette bruyère peut être replantée dans au jardin ou blacon, en terre de bruyère et à l’ombre.

N° 8 Le Kalankoé

Lui nous vient des tropiques, alors vous l’aurez compris, il tiendra au cimetière tant que les températures seront positives.
C’est une plante grasse, dont les tiges et feuilles sont gorgées d’eau, ce qui explique qu’elle n’ait besoin que de très peu d’arrosages.
Au premier coup de gel elle meurt.
Si vous ramenez le kalankoé à la maison, bien au chaud et à la lumière du jour, il tiendra longtemps si vous l’installez dans un pot en terre cuite.
Si vous voulez le faire refleurir, arrêtez les arrosages complètement pendant 1 mois.
Lorsque vous lui redonnerez de l’eau, donnez-lui un peu d’engrais pour plantes fleuries une fois par semaine pendant 2 mois et la magie fera le reste.

N° 9 les pensées et petites violas

Des petits pieds en godets qu’on plante nous-même ou en balconnière prête à poser.
Ces deux coriaces résistent au gel, à la neige, au soleil mais leur point faible : elles ont besoin de beaucoup d’arrosages, même en hiver.
Quand elles font grise mine ramenez-les sur le balcon ou au jardin.

N° 10 les plantes vivaces d’automne

Elles sont naturellement en fleurs en ce moment et pourront être replantées au jardin ou balcon.
Les œillets vivaces aux multiples couleurs,
La campanule muralis qui comme l’indique son nom rampe sur les murs, blanches ou violettes,
L’aster d’automne nain, blanc, rose, pourpre, parme ou violet,

Les plantes arbustives

Très résistantes mais si elles restent dans leurs pots en plastique elles tiennent moins longtemps.
Rempotez-les dans un pot en terre cuite ou en balconnière.
  • Le solanum ou pommier d’amour, recouvert de petites boules oranges lumineuses,
  • La myrte très rustique mais assez particulière à cause de ces toutes petites fleurs d’immortelles qu’on colle  sur son feuillage. Quand on ôte ces fleurs bariolées elle reste assez jolie.
  • Cyprès doré , petit sapin au parfum de citron (à surveiller car il pousse très vite)
  • Fusains panachés : jaune et vert/ blanc et vert (à mettre en pot en terre cuite) sera à tailler une fois ou deux par an.

Le chrysanthème vendu par millions reste le roi de la Toussaint en France.
Ne le jetez plus quand son feuillage a disparu, il dort seulement jusqu’au printemps.
Replantez-le au jardin !

Sophie Bernard