Une journée à bord du Notre Dame de Bonsecours, le bateau de la station SNSM de Dieppe

© SNSM
© SNSM

La station dieppoise de la SNSM a été créée en 1889. Au fil des années, les techniques de sauvetage évoluent, en même temps que les navires. Seules les valeurs sont restées les mêmes. Découvrez le quotidien des sauveteurs en mer, les anges gardiens de nos côtes.

Par Oscar Lemoine-Chalin

Tous les 15 jours, une matinée est consacrée aux exercices de sauvetage à bord du Notre Dame de Bonsecours, le bateau de la station SNSM de Dieppe.

Sur le pont, tout le monde s’active. Il faut préparer le matériel qui va être utilisé et surtout vérifier que tout est en état de fonctionnement, notamment les outils de recherche. Les opérations se déroulent toujours sous les yeux avisés du chef de pont, Jean Marc Delacroix.

Un exercice par mois, c’est une obligation pour les sauveteurs.

Le scénario du jour est très simple : un homme est à la mer, il faut agir le plus vite possible pour le récupérer et le mettre en sécurité. 

La SNSM, c’est parfois une affaire de famille…à Dieppe, un père, Franck, et son fils, Jérémy, naviguent et plongent ensemble. Le premier a 25 ans de sauvetage à son actif, le second est à bord depuis 6 ans. Lorsque l’un des deux est en mission, la confiance prime sur l’inquiétude.
  
Malgré toutes les précautions que l’on peut prendre lorsque l’on sort en mer, le risque zéro n’existe pas. Mais une chose est sûre, vous pouvez compter sur toute l’équipe de la SNSM pour venir vous sauver en cas de besoin !

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus