La carte des victimes des pesticides : “ Quand on respire, ça brûle la gorge et les poumons”

"Nous constatons que les agriculteurs sont masqués dans leur tracteur et que nous circulons nous sans protection." Madame Z dans le Cotentin / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
"Nous constatons que les agriculteurs sont masqués dans leur tracteur et que nous circulons nous sans protection." Madame Z dans le Cotentin / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Générations Futures, association nationale de défense de l'environnement agréée depuis 2008 par le ministère de l'Ecologie, a publié cette semaine une carte interactive qui livre 200 témoignages de professionnels ou de riverains victimes des pesticides. Où se trouvent-ils en Normandie ?

Par Pauline Latrouitte

Des témoignages édifiants en Normandie


"Nous constatons que les agriculteurs sont masqués dans leur tracteur et que nous circulons nous sans protection."
Madame Z dans Le Val de Saire - Manche (50)

"La semaine suivant l’épandage de Roundup, j’ai atterri aux urgences cardiaques suite à une douleur type infarctus. (...) L’année suivante, rebelote, mêmes douleurs après un nouvel épandage de roundup. Les autres membres de ma famille ont eu aussi des problèmes cardiaques : tachycardie, arythmie…" Madame Y dans le Sud Manche (50)

"Je n’ai plus d’autre choix que de déménager et de quitter définitivement le paysage de mon enfance pour « sauver ma peau ». " Un habitant du Sud Manche


"Je suis allée directement à sa rencontre (l'agriculteur NDLR) afin de lui demander avec courtoisie s’il ne pouvait pas prendre une distance raisonnable avec les habitations proches, par respect pour les riverains. Fin de non recevoir, tant que ce ne sera pas interdit, il ne cessera pas. Il a donc rependu son poison." Une habitante du Calvados - Près de Caen(14)

"Le profit est donc bien plus importante que la santé des riverains proches, tous plus ou moins sensible à ces produits toxiques. Ma femme est enceinte, les enfants de voisins proches jouent dehors régulièrement, des personnes âgées nous entourent, une assistante maternelle également. Un habitant du Calvados - Près de Caen (14)

Tous ces témoignages sont disponibles sur la carte interactive, publiée par Générations Futures


Une dizaine de normands se confient et 16 signalements de victimes ont été recensés. / © http://www.generations-futures.fr/
Une dizaine de normands se confient et 16 signalements de victimes ont été recensés. / © http://www.generations-futures.fr/
Cliquez ici pour accéder à la carte interactive des victimes de pesticides.

Le but de cette carte est de montrer par l'exemple que l'ensemble du territoire est exposé à des produits dangereux, qui peuvent provoquer :
- maux de tête, allergies, asthmes et irritations
- et favoriser le développement de cancers du poumon, de l'intestin ou de la prostate, de leucémies ou de maladies de Parkinson.

C'est une manière aussi de libérer la parole car les victimes sont loin d'être des cas isolés. D'ailleurs, l’association Générations futures a mis en ligne un formulaire pour recueillir les témoignages.

Reportage à Lintot-les-Bois, en Seine-Maritime, réalisé par Mathilde GRACIA et Emmanuelle Darcel 
Ils vivent exposés aux pesticides



Etat des lieux des pesticides en Normandie 

Ces chiffres proviennent d'une étude minutieuse, menée et révélée par l'équipe de Cash Investigation en février dernier. Ces données proviennent du ministère de l'Écologie et couvrent une période qui s'étend de 2008 à 2013 (et de 2009 à 2013 pour l'outre-mer).
Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France / © Cash Investigation
Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France / © Cash Investigation

Dans la région, des milliers de tonnes de pesticides sont déversées chaque année dans les cultures.
  • La Manche pulvérise ce triste record, avec l'achat de 1 820 tonnes de pesticides 
  • L'Eure : 1 462 tonnes de pesticides achetées
  • L’Orne : 1 389 tonnes de pesticides achetées
  • La Seine-Maritime : 1 343 tonnes de pesticides achetées
  • Le Calvados : 686 tonnes de pesticides achetées.
Cliquez ici pour voir le détail dans chaque département - Vous pourrez voir les cinq pesticides dangereux les plus vendus près de chez vous. Et vous y découvrirez par exemple la présence dans la Manche du dichloropropene, un cancérogène probable, interdit en Europe depuis 2010 et en France depuis mars 2013. Ce produit est utilisé dans les cultures de : carottes, concombres, laitues, melons, pommes de terre, tomates. 



Sur le même sujet

Les + Lus