"La tolérance est de mise pour venir se confiner en Normandie mais pas juste pour profiter du week-end de Pâques"

Ce week-end de 3 jours est encore un moment-clef pour venir se confiner en Normandie, notamment pour les parisiens. Mais la préfecture de région le souligne, ce n'est pas une occasion de juste venir y passer le week-end de Pâques. Petit rappel des règles.

Image d'illustration : des voyageurs en provenance de Paris arrivent dans une gare bretonne le 2 avril 2021.
Image d'illustration : des voyageurs en provenance de Paris arrivent dans une gare bretonne le 2 avril 2021. © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Ce week-end de pâques 2021, la tolérance est de mise pour venir se confiner "au vert"  au delà des 10 kilomètres normalement autorisés autour de son domicile. Il s'agit par exemple de parisiens en télétravail qui vont venir s'installer en normandie 4 semaines, le temps du confinement.

"Nous serons tolérants pour ceux qui partent se confiner ..."

Le préfet de la région Normandie le confirme, il y aura bien une tolérance pour les parisiens qui viennent en Normandie ou même les déplacements au sein de notre région, inter-départementaux, à condition de voyager pour se confiner. Ce dépassement des 10 km sans autorisation formelle n'est pas toléré pour profiter des fêtes pascales avant de revenir à son domicile le lundi soir.

Ce qui est nouveau : ce sont les déplacements inter-régionaux, il y aura une tolérance ce week-end pour se confiner mais pas pour y passer le week-end. Il y aura des contrôles significatifs lors des retours lundi.

Pierre-André Durand : Préfet de la région Normandie et de Seine-Maritime

 

Les trains sur les lignes normandes sont plus nombreux

Pour faire face à ces déplacements inter-régionaux autorisés jusque lundi, des trains supplémentaires, 29 précisément, ont été mis en place sur les lignes normandes pour sécuriser cette "migration" de parisiens vers l'ouest. Une façon de protéger les voyageurs, comme le rappelle la SNCF "pour éviter qu'ils ne soient trop agglutinés dans les trains au vu de la forte affluence."

Ce samedi matin, les trains étaient presque complets au départ de Paris. Cette augmentation des voyageurs a commencé dès la fin de matinée hier et c'est monté en puissance.

SNCF

Interview de Pierre-André Durand, Préfet de la région Normandie et de Seine-Maritime

3 destinations normandes en tête

Pour ce dernier week-end avant un confinement plus strict, les 3 destinations les plus recherchées par les voyageurs sur les lignes normandes sont Cherbourg, Caen et Deauville. Mais la préfecture de région le rappelle, "il y aura des contrôles lundi au retour de week-end pascal," les voyageurs devront alors avoir une raison, un motif (professionnel, médical ...)  pour se déplacer de nouveau entre les régions.

"On fait le pari de la confiance"

C'est le message du préfet de Normandie : les plages normandes ne sont pas fermées, les parcs non plus ... en comptant sur le civisme des normands pour ne pas se regrouper à plus de 6, pour respecter également les horaires du couvre-feu. Il y aura des contrôles de gendarmerie, police nationale et municipale pour éviter les rassemblements et l'usage d'alcool sur la voie publique.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques société transports économie