Le Havre : il risque le licenciement après avoir dénoncé des images pédopornographiques

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurélien Deligne
© France 3 Normandie

Cet informaticien de la compagnie de transports de la porte Océane a découvert ces photos sur le disque dur de l'un de ses collègues. Mais son employeur l'accuse de ne pas avoir respecté les règles de sécurité.

C'est en transférant des documents d'un disque dur vers le serveur de l'entreprise qu'il découvre les images au contenu explicite. Il décide alors de prévenir sa hiérarchie, mais cette dernière note un manquement à la sécurité. Il a alors été mis à pied, comme le révèle le journal Libération

Selon la direction, il s'agirait "d'une faute majeure". Mais pour les syndicats, il n'a commis aucune erreur, puisqu'il ne savait pas que le serveur en question n'était pas celui de la société.

Une procédure de licenciement a été lancée. Mais l'inspection du travail doit encore la valider, puisqu'il s'agit d'un salarié protégé, étant délégué CFDT. La décision devrait être prise avant le 18 septembre. Le propriétaire du disque dur a lui aussi été mis à pied et signalé à la brigade des moeurs.

VIDEO : un reportage de Karima Saidi et de David Frotté avec les interviews de :
  • Sylvain Picard, directeur Compagnie des Transports de la Porte Océane (CTPO) et du réseau LiA
  • Christian Coulbaux, délégué CFDT
durée de la vidéo: 01 min 32
Le Havre : il risque le licenciement après avoir dénoncé des images pédopornographiques


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.