Les deux clubs normands au coude à coude en Ligue 2 : le HAC talonne le SMC qui avait mieux démarré sa saison

Il est encore un peu tôt pour en tirer des conclusions sur la saison, mais depuis deux semaines et à l'issue de la 25ème journée, le HAC et le Stade Malherbe Caen se partagent le même nombre de points au tableau : soit 33 points et un classement dans le top 10. A 18 points du leader, Troyes.

Les deux coachs normands ont encore du pain sur la planche, à l'issue de la 25 ème journée de Ligue2.
Les deux coachs normands ont encore du pain sur la planche, à l'issue de la 25 ème journée de Ligue2. © Maxppp

A l'issue du traditionnel derby estival, la Normandie était rouge et bleue, aux couleurs du Stade Malherbe. Et puis la saison était partie un peu sur les chapeaux de roues pour les caennais, comparé aux havrais qui ont comme eu du mal à se remettre en jambe.

Il y a eu aussi cette rencontre au Stade Océane, en novembre dernier, où le HAC est alors 7 ème et Caen 4ème. La victoire des hommes de Pascal Dupraz, 2-1, laisse alors pencher la balance du côté de Caen pour la remontée d'un club normand dans l'Elite, en 2021. Ce sera de courte durée.

HAC/SMC : 2-1 en novembre 2020

L'hiver est long en ligue 2 et force est de constater qu'après 25 journées, les deux clubs professionnels normands, sont au coude à coude mais très loin des deux premières places et du leader, Estac-Troyes.

Depuis deux semaines, les deux normands se partagent le même nombre de points au tableau : soit 33 points ce samedi 13 février 2021. Et une huitième place pour Caen, une neuvième pour les havrais. Le voisin picard, Amiens est aussi à 33 points, à la 7 ème place. Autant dire que cette première partie de tableau laisse penser que rien n'est perdu, mais que la tâche sera rude.

Pour gagner des matchs, il faut avoir un peu de chance. Depuis notre victoire contre Le Havre, c’est aussi parfois notre manque d’ambition qui ne nous fait pas gagner. Contre Toulouse, on prend un but de merde avant la mi-temps. J’espère que cette mauvaise passe est terminée mais dieu que ce fût dur.

Pascal Dupraz, après la victoire 1-0 contre Niort ce 13 février 2021

Toute les statistiques caennaises sont mises à contribution pour aller de l'avant : le gardien remplaçant Sullivan Péan répond aux attentes et enchaîne les bonnes prestations. Avec son numéro 40 et son maillot sans nom dans le dos, il n'a pas de contrat pro. Le jeune manchois, préformé à Saint-Lô, ne démérite pas. C'est peut-être pour lui le début d'une belle aventure. Et comme d'autres jeunes dans cette équipe caennaise, il est devenu le chouchou des supporters.

"ça me donne de l'urticaire", assure Pascal Dupraz

La ligue 2, c’est âpre, c’est disputé, il y a des contacts et des pertes de balles qui polluent la qualité du jeu. Les adversaires sont quand même de qualités et toutes les équipes travaillent bien. Mais quand je vois qu’on a seulement 33 points aujourd’hui, ça me donne de l’urticaire et ça m’empêche de dormir tranquille. Cette victoire montre que le groupe n’a pas abdiqué pour cette fin de saison.”

Pascal Dupraz, ce 13 février 2021

Pascal Dupraz sait bien qu'ils ne sont qu'à dix points de la lanterne rouge et qu'il ne faut plus perdre. La dynamique des prochaines semaines sera déterminante.

De leur côté les hommes de Paul Le Guen ont aussi mis les bouchées doubles, ces dernières semaines. Et ils remontent après un passage à vide. Lors de cette 25 ème journée, en déplacement à Chateauroux, ils reviennent avec 3 points pris sur un pénalty. Une bonne opération qui les maintient dans la course après 2 victoires de suite et un sixième match sans défaite. 

Bref à Caen, on serre les dents pour repartir. Au Havre, on se sent soulagé car la période est au redressement.
Il reste encore 13 matchs pour terminer la saison.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport sm caen le havre ac