• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les 24 premières heures du blocage de Caen, heure par heure depuis dimanche midi

Les agriculteurs vont passer à la vitesse supérieure. Ils avaient demandé à rencontrer le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, ce lundi. Face à l'absence de réponse, plus de 200 tracteurs-bennes se sont réunis non loin de Caen, à Juvigny sur Seulles.

Par Elie Julien avec Aurélie Misery

19h30: Le point sur la journée et la nuit à venir avec un reportage d'Aurélie Misery et Carole Lefrançois

Journée de grande révolte !



19h00 L'autoroute A84 est fermée
L'autoroute A84 est fermée au niveau de porte de Bretagne. Circulation interrompue dans les deux sens Rennes-Caen et Caen-Rennes.

 / ©
/ ©


18h00 L'accès à Caen depuis la Bretagne et par l'A84 est impossible.

Interview de Sebastien Debieu, secrétaire général de la FDSEA du Calvados

Sebastien Debieu, secrétaire général de la FDSEA du Calvados


17h30: L'accès à Caen se complique
Des opérations escargots sont en cours sur l'A84 à Villers-Bocage et à Saint-Georges-d'Aunay

image d'illustration / ©
image d'illustration / ©


17h15
Les agriculteurs appellent les entreprises avec lesquelles ils travaillent à rester fermées les deux prochains jours en signe de soutien.

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery


17h00
L'autoroute A84 touchée avec un barrage bloquant la bretelle d'accès au niveau de Noyers-Bocage dans le sens Rennes-Caen. 

16h45 
Noyers-Bocage. L'entrée de l'abattoir Normandie Bovins est aussi bouchée par du fumier et des pneus. 

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery



16h30 "Premières actions"
Villers bocage. Une cinquantaine d'agriculteurs déversent du fumier et des pneus devant l'abattoir Elivia.

 / © David Emilien
/ © David Emilien


15h45 "Le temps des menaces"
Sebastien Debieu, secrétaire général de la FDSEA du Calvados prévient " Si le ministre ne vient pas, nous paralyserons la région. Il a intérêt à venir sinon ce sera le bordel à Caen".

15h30
L'organisation des actions est connue : des sites "ciblés" qui ne jouent pas le jeu de l'accord du 17 juin qui prévoit la revalorisation des prix, vont être "visités". Les gendarmes sont présents sur place.

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery



15h00
Alors qu'un briefing est en cours pour décider des actions à mener ce soir et cette nuit, 7 convois ont été organisés. 150 tracteurs sont encore attendus des communes de Falaise, Vire et Thury-Harcourt.

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery


14h45
Les agriculteurs souhaitaient rencontrer le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, pour " trouver des solutions" selon notre équipe sur place. Cette semaine , Stéphane Le Foll a annoncé que 22 000 éleveurs étaient sous la menace d'un dépôt du bilan. La situation est tendue.

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery



14h30
Les éleveurs de porcs, de bovins et les producteurs laitiers sont "en colère" et demandent, comme depuis plusieurs semaines, la hausse des prix de leurs productions.

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery



14h15
Des files de tracteurs continuent d'arriver et de remplir ce champ. Selon les agriculteurs, c'est le plus gros rassemblement des dernières années.
 

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery



14h00 
Au fur et à mesure de leur arrivée, les tracteurs et leurs bennes chargées de gravats et de fumier, sont classés et rangés.

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery


13h30
L'appel de François Hollande à la grande distribution d'améliorer la rémunération n'aura pas suffit. Des centaines d'agriculteurs du Calvados, FDSEA et Jeunes Agriculteurs, sont arrivés tout au long de la journée dans un champ à Juvigny sur Seulles.

 / © Aurélie Misery
/ © Aurélie Misery

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Edouard Philippe à Rouen pour lancer "Team France", outil numérique pour aider les entreprises à exporter

Les + Lus