Cet article date de plus de 5 ans

Cherbourg : des cas de gale détectés parmi des migrants

Une centaine de migrants afghans est installée salle Marie-Postel à Cherbourg. Des cas de gale ont été détectés, la préfecture de la Manche est intervenue pour éradiquer le parasite.
Il y a 10 jours des cas de gales ont été détectés parmi la centaine de migrants entassés salle Marie-Postel à Cherbourg. Dans cet église désaffectée, ils espèrent pouvoir rejoindre l'Irlande. Les migrants afghans rendent responsables des réfugiés venant de Calais de la propagation du parasite. "Vous savez à Calais, ils sont dans la jungle ! La situation est tendue là-bas. "explique un migrant à nos confrères de France Bleu Cotentin.
La préfecture est intervenue tout de suite pour mettre en place des mesures sanitaires. "Ils ont traité tout le monde, on a reçu des médicaments. Ils vont changer les couvertures, pulvériser du produit et changer nos vêtements" raconte un occupant de l'ancienne église. Une vaste opération de prévention est en plus programmée dans une semaine par les autorités.
"La gale est une infection due à un parasite appelé sarcopte. Il est à noter que la gale est une maladie très contagieuse : un seul contact suffit pour être infecté." explique le site doctissimo.fr.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cotentin migrants société immigration