Cherbourg : manifestation de soutien aux huit ex-salariés de Goodyear condamnés

Une centaine de personnes ont répondu ce jeudi à l'appel de la CGT à Cherbourg
Une centaine de personnes ont répondu ce jeudi à l'appel de la CGT à Cherbourg

Ce jeudi, la CGT mobilise un peu partout en France pour demander la relaxe des huit ex-salariés de Goodyear condamnés à de la prison ferme. Une centaine de personnes ont manifesté leur soutien à Cherbourg.

Par F3Normandie avec AFP

Ils étaient une centaine ce jeudi matin à avoir répondu à l'appel de la CGT devant le tribunal de Cherbourg. Le syndicat organise une grande journée de mobilisation un peu partout en France pour demander la relaxe des huit ex-salariés de Goodyear condamnés à de la prison ferme et, plus généralement, "l'arrêt de la chasse aux sorcières" contre les syndicalistes. Un rassemblement organisé dans la capitale place de la Nation de 11 heures à 14 heures en présence de plusieurs personnalités de gauche. Dans la région, une autre manifestation était programmée à Saint-Lô, à Caen mais aussi au Havre.



Le 12 janvier dernier, huit ex-salariés de Goodyear ont été condamnés à 24 mois de prison dont neuf ferme (une peine inédite) pour la séquestration de deux cadres. Le parquet avait décidé de les poursuivre malgré le retrait de plainte des dirigeants séquestrés. Certains à gauche avaient alors accusé le gouvernement d'être à la manoeuvre. Le Premier ministre Manuel Valls avait répondu à ces accusations en assurant que "la justice (était) indépendante", tout en reconnaissant une peine "indéniablement lourde".

Images de la manifestation de soutien à Cherbourg

Images de la manif de soutien Goodyear
Cherbourg


La pétition lancée par la CGT pour demander la relaxe en appel des ex-Goodyear a recueilli plus de 150 000 signatures. Elle accuse notamment François Hollande et son gouvernement d'avoir "décidé de déclencher une répression sans précédent des syndicalistes qui luttent dans les entreprises". La CGT dit observer une "multiplication" de cas depuis l'affaire des cinq militants CGT de Roanne, poursuivis pour avoir refusé un prélèvement ADN, avant d'être relaxés en 2013.

Interview de Thierry Lacombe
Secrétaire général Union Locale CGT Cherbourg en Cotentin

itv Thierry Lacombe
Secrétaire général Union Locale CGT Cherbourg - F3 BN

Sur le même sujet

Les + Lus