Des drones pour repérer les migrants qui tentent de passer en Angleterre à Cherbourg

La préfecture de la Manche vient d'annoncer le renforcement du dispositif de surveillance sur le terminal transmanche de Cherbourg-en-Cotentin. Des drones vont être utilisés pour repérer les migrants qui tentent de passer en Angleterre.

Des drones pour repérer les migrants qui tentent de passer en Angleterre par le port de Cherbourg-en-Cotentin (Manche). C'est ce que la préfecture de la Manche vient d'annoncer pour renforcer du dispositif de surveillance de la zone d'accès du terminal transmanche, jeudi 21 décembre 2023.

Une autorisation pour trois mois

Le préfet autorise, pour trois mois, "l'enregistrement et la transmission d'images au moyen de caméras aéroportées avec fonction thermique installée sur des aéronefs, permettant d'intervenir rapidement de jour comme de nuit grâce à des informations de localisations précises". 

183 interpellations en 2023

La préfecture de la Manche justifie ce renforcement du dispositif de surveillance, avec des drones, par les risques que prennent les migrants pour franchir les clôtures.

"Les ressortissants étrangers sans titre, candidats à l'exil, s'exposent à des risques importants : chutes et blessures graves, risque d'être happé par les essieux des camions, risque de tomber à la mer lorsqu'ils progressent par des passages ou lieux dangereux, difficiles d'accès."

En 2023, 183 interpellations ont entraîné des procédures judiciaires ou administratives ou des mesures de protection pour les mineurs non accompagnés.