Un homme a été placé en détention provisoire, ce mercredi 19 juin et sera jugé en comparution immédiate jeudi après les émeutes qui se sont déroulées dans la nuit de samedi 15 à dimanche 16 juin 2024 à Cherbourg-en-Cotentin (Manche), suite à la mort du jeune Sulivan Sauvey tué par une policière.

Le procureur de la République de Cherbourg, Pierre-Yves Marot, annonce, ce mercredi 19 juin, que l'individu majeur a "été déféré et placé en détention provisoire en vue de l’audience de comparution immédiate du jeudi 20 juin pour y être jugé des chefs de destruction par moyen dangereux et violence aggravée".

La garde à vue de l'homme avait été levée "au regard des blessures qu'il présentait". Mais elle a été reprise dès ce lundi, précise le procureur tout en indiquant que l'individu "présente un bandage au niveau de l'œil".

De son côté, le mineur "interpellé en possession d’artifice", a été présenté dès le lundi 17 juin 2024 "au juge des enfants qui l’a placé sous contrôle judiciaire dans la perspective de son jugement début juillet, des chefs de port d’artifices, mise en danger de la vie d’autrui et embuscade". Le procureur précise que : "Les deux n’ont pas d’antécédent".

Sulivan a reçu un tir mortel dans la poitrine dimanche alors qu'il tentait d'échapper à pied au contrôle routier du véhicule volé dans lequel il circulait en tant que passager. La policière qui a tiré a été mise en examen mardi pour homicide volontaire, a annoncé le parquet. Elle a été placée sous contrôle judiciaire "strict" et n'a donc pas été incarcérée.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité