Insolite. Un œuf de dinosaure en vente, mais combien ça coûte ?

durée de la vidéo : 00h01mn17s
De nombreux fossiles de dinosaures sont mis en vente, à Cherbourg. Les collectionneurs et paléontologues y trouveront des ammonites, des dents de tyrannosaure et même un oeuf de dinosaure, provenant de Chine. Mais est-ce si insolite ? ©Sylvain Rouil et Pauline Comte

De nombreux fossiles de dinosaures sont mis en vente, à Cherbourg-en-Cotentin. Les collectionneurs et paléontologues y trouveront des ammonites, des dents de tyrannosaure et même un œuf de dinosaure, provenant de Chine. Mais est-ce si insolite ?

Depuis l'impact d'un astéroïde, il y a 66 millions d’années, entraînant leur extinction, les dinosaures nourrissent notre imaginaire et font encore rêver. Pas seulement les enfants.

73 millions d'années

Bernard Sauvadet a commencé sa collection de fossiles, à l'âge de 10 ans. Il y a donc .... 50 ans. Ce Cherbourgeois ne pouvait donc pas rater cette vente. Dès l'ouverture, il observe l'exposition des objets, prend l'œuf dans les mains et admire "les fractures sur la coquille". Ce fossile de 1,6 kg impressionne surtout par son âge : 73 millions d'années. 

La Chine, une mine d'or pour les œufs de dinosaures

Il provient de Chine, lit-il sur le descriptif et n'est pas surpris. D'ailleurs, Bernard Sauvadet nous prévient tout de suite. "Oui, un œuf de dinosaure, c'est relativement rare, en France. On peut trouver quelques spécimens dans le Sud-Est. J'en ai moi-même deux. Mais en Chine, c'est assez courant." 

L'empire du milieu fait en effet régulièrement la Une des revues spécialisées. En octobre dernier, la National Science Review racontait la découverte par des chercheurs d'une cinquantaine d'œufs de dinosaures, dans la province du Guizhou. Un trésor prodigieux puisqu'ils ont traversé environ 190 millions d’années et auraient appartenu à une espèce, peu connue, les sauropodomorphes.

L'œuf, vendu à Cherbourg, lui, appartient à la famille des hadrosauridés, une espèce très commune en Amérique du Nord, en Asie et en Europe au Crétacé supérieur. Ces bipèdes sont également surnommés "à bec de canard", à cause de la similitude de leur tête avec celle des canards modernes.

Mise à prix : entre 550 et 850 euros 

Commencée en Chine, puis en France, dans une collection privée, l'histoire de cet œuf se poursuit donc à Cherbourg, dans cette salle des ventes. 

Le commissaire-priseur, Samuel Boscher, jubile. "Rare œuf de dinosaure, pour 550 euros. C'est quand même pour rien. Vous vous rendez compte, si on rapporte au nombre d'années. Cela fait 0, 000000 ... Bah oui. Qui met 570 ? " 

Dans la salle, ils sont peu nombreux. Bernard Sauvadet se réserve pour des minéraux et passe son tour. "550, une fois, 550 deux fois, 550 adjugé". L'acquéreur se trouve derrière son ordinateur et restera donc discret.

Valeur historique, sentimentale, loi du marché, c'est difficile de déterminer le montant d'un tel vestige du passé. "550 euros, c'est un juste prix ", reconnaît néanmoins Bernard Sauvadet, habitué à fouiller avec les amis de son club.

Il vient d'ailleurs souvent dans les carrières à Caen et peut se vanter d'avoir même trouvé le plus vieil os de dinosaure, en Normandie. C'était à la Pernelle, dans le Cotentin. "Ce fémur date de 205 millions d'années. Il a été répertorié et c'est même paru dans une revue scientifique.", précise-t-il.

Le graal, un œuf avec un embryon

Pour lui, comme pour tous les paléontologues, amateurs et professionnels, un autre trésor les font rêver.

"Le Graal pour un paléontologue, c'est de trouver un œuf fossilisé avec un embryon, comme ce fut le cas, il y a deux ans, dans le sud de la Chine", conclut Bernard Sauvadet.