Tour de France : Benoît Cosnefroy endosse le maillot à pois

Le jeune coureur qui a fait ses armes dans le Cotentin porte la tunique du meilleur grimpeur au départ de la troisième étape ce lundi à Nice. Il va tenter de conserver ce maillot mythique sur les routes vallonnées de l'arrière-pays niçois.
Le Manchois Benoît Cosnefroy a déjà réussi son début de Tour de France : il a endossé le maillot à pois du meilleur grimpeur lors de la deuxoième étape courue le 30 août à Nice.
Le Manchois Benoît Cosnefroy a déjà réussi son début de Tour de France : il a endossé le maillot à pois du meilleur grimpeur lors de la deuxoième étape courue le 30 août à Nice. © Stuart Franklin / POOL / AFP
Il a déjà réussi son début de tour. Après une première étape dantesque courue samedi sous les orages et marquée par d'inombrables chutes - il est tombé lui aussi - Benoît Cosnefroy s'est illustré dès la deuxième étape en allant chercher le maillot à pois. Il a basculé en tête au sommet du premier col de ce Tour 2020. Le coureur de la Manche a ensuite été distancé dans le deuxième ascension du jour, "mais il a fait un ultime effort pour revenir en tête de course et pouvoir disputer les points du grand prix de la montagne", souligne l'ancien coureur Thierry Gouvenou, le directeur de la course qui lui a aussi attribué le prix du combatif du jour."Ça représente beaucoup pour moi de monter sur mon premier podium protocolaire, je suis très heureux. On est parti dès le début de l'étape avec Sagan et ensuite j'ai pu passer dans les premières positions des deux premiers cols de la journée. Ensuite on a été repris par le peloton mais je savoure vraiment ce moment", confie Benoît Cosnefroy qui va maintenant tenter de conserver ce maillot légendaire lors d'une troisième étape entre Nice et Sisteron qui correspond bien à son profil de puncher.
Le profil de la troisième étape
Le profil de la troisième étape © Le Tour

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport c sports à l'antenne vos rendez-vous