Une conférence à Saint-Lô pour adopter les bonnes pratiques en famille face aux écrans

Pendant près de trois heures, les parents d'élèves de l'école des Hauts de Valières ont pu débattre autour de la question de l'usage des écrans. / © Christof Schuerpf/MaxPPP
Pendant près de trois heures, les parents d'élèves de l'école des Hauts de Valières ont pu débattre autour de la question de l'usage des écrans. / © Christof Schuerpf/MaxPPP

Age par âge, combien de temps un enfant peut-il passer de temps devant un écran pour respecter son développement ? Cette question sera au coeur de la conférence gratuite donnée par le psychologue clinicien et psychanalyste Frédéric Tordo jeudi 3 october à 20h à la médiathèque de Saint-Lô (50). 

 

Par Aurélie Misery

Les écrans envahissent notre quotidien. Des sollicitations très séduisantes pour les enfants. Mais comment les accompagner pour éviter les risques liés à une consommation excessive de téléphones, tablettes et autres ordinateurs ? 

C'est la question à laquelle répondra le psychologue clinicien et psychanalyste Frédéric Tordo jeudi 3 october à 20h à la médiathèque de Saint-Lô (50), lors de la conférence « 3-6-9-12 : apprivoiser les écrans et grandir », une conférence en partenariat avec Normandie Livre. 

"L’objectif n’est pas de jeter le discrédit sur les écrans, qui ne sont pas mauvais en soi, mais de comprendre à quel moment et dans quelles conditions ils peuvent être introduits dans la vie de l’enfant", explique le psychologue Frédéric Tordo. 

Membre de l'association 3-6-9-12, fondée en 2007 par le psychiatre Serge Tisseron, Frédéric Tordo reviendra sur les repères essentiels dans le développement de l'enfant.

Les repères « 3-6-9-12 » 

Le psychiatre Serge Tisseron a déterminé quatre repères d’âge, correspondant à des paliers dans la développement de l’enfant :

- 3 ans avec l’admission en maternelle,
- 6 ans avec l’entrée au CP,
- 9 ans avec la maîtrise de la lecture et de l’écriture,
- et 12 ans, le collège.
  • Avant 3 ans, l'écran doit être proscrit 
C'est un âge où l'enfant doit grandir sans sollicitation « virtuelle ». Il est important d’acquérir des compétences narratives avant d’acquérir les compétences liées aux écrans (attention, rapidité, voire réflexion stratégique). 
  • Avant 6 ans, pas de console ni de tablette personelle
A cet âge, jouer seul devient rapidement stéréotypé et compulsif. Préférez les jeux vidéos que l'on joue à plusieurs à ceux que l'on joue seul : les ordinateurs et les consoles de salon peuvent être un support occasionnel de jeu en famille, voire d'apprentissage accompagnés.
  • Avant 9 ans, pas d'internet seul 
Evitez la TV et l'ordinateur dans la chambre. Etablissez des règles claires sur le temps d'écrans. Paramétrez la console de jeu du salon. 
  • Avant 12 ans, pas de réseau social
Continuez à établir des règles claires sur le temps d'écrans. Déterminez avec votre enfant l'âge à partir duquel il aura son téléphone mobile. Rappelez régulièrement les 3 règles de base d'Internet à assimiler par tous:

1/ tout ce que l'on y met peut tomber dans le domaine public;
2/ tout ce que l'on y met y restera éternellement
3/ tout ce que l'on y trouve est sujet à caution : certaines données sont vraies et d'autres fausses. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus