Coronavirus:le député LR de la Manche, Philippe Gosselin demande la création d'une médaille de l'épidémie

© Stéphane Geufroi /Maxppp
© Stéphane Geufroi /Maxppp

L'Assemblée Nationale pourrait officiellement faire des soignants et de tous ceux qui sont au travail en ce moment , "des héros" de la Nation. Philippe Gosselin fait la proposition d'attribuer une "Médaille de l'épidémie", pour que l'Histoire s'en souvienne.

Par Alexandra Huctin

 Alors que le Président de la République insistait dans son discours à Mulhouse ce Mercredi 25 mars pour que la reconnaissance soit faite aux soignants après la crise, une médaille de la Nation pourrait voir le jour. Une médaille de l'épidémie.

Le député LR de la première circonscription de la Manche a déposé officiellement une proposition de Loi visant à la création d'une médaille de l'Epidémie pour tous les "héros du quotidien".

"Ce ne serait pas une première pour l'Etat Français. La 3ème République l'a fait pour l'épidémie de choléra de 1884. C'est une médaille qui va au-delà des soignants; qui s'adresse à tous ceux qui font un travail remarquable.
Je parle de tous les travailleurs : routiers, caissières, éboueurs, femmes de ménages, ouvriers dans l'industrie, dans l'agroalimentaire, agriculteurs, militaires, policiers,etc. Pour tous ceux qui sortent de chez eux aujourd'hui pour travailler où il y a des besoins vitaux. Le Pays ne s'arrête pas grâce à eux. C'est de leur part un engagement individuel pour la Nation qu'il faut reconnaître officiellement"
, explique le député Philippe Gosselin.
 

Il faut le faire dès aujourd'hui

Quand on lui demande s'il n'est pas un peu tôt pour déposer un tel projet de loi. Le député rappelle que même très infectée, l'Assemblée continue de fonctionner, que la République continue de tourner. Et le temps de l'Assemblée n'est pas toujours celui de la rue. Aussi, la demande est rédigée. Le reste suivra, ou pas. Mais la question sera débattue.

Il va y'avoir tellement de questions à se poser quand l'urgence sanitaire sera passé. Il y aura des enquêtes parlementaires notamment pour comprendre pourquoi la pénurie de masque pénalise la France aujourd'hui. C'est pourquoi, cette reconnaissance j'ai trouvé que c'était maintenant le temps, d'y répondre.


Et c'est vrai que dans les usines ou sur la route, beaucoup de travailleurs se demandent pourquoi ils prennent ce risque d'aller travailler malgré la vulnérabilité, parfois, de leur entourage. "Et bien, il faut qu'ils sachent qu'on leur dit merci." 

Ce 26 mars également, c'est une autre député LR (Emilie Bonnivard, députée  de la Savoie) qui a annoncé avoir déposé une proposition de loi pour attribuer la légion d'honneur, à titre posthume, à tous les personnels morts du Covid-19 en soignant et s'occupant des autres .
Et ce n'est peut-être pas la dernière proposition à venir.
 

 Il faudra bien un geste fort de l'Etat de remerciement pour tous ces héros du quotidien. Même si aucune médaille ne donne droit à une pension en France, c'est le minimum à faire. Il y aura une cérémonie républicaine et on sera obligé de s'en souvenir. L'Histoire de la cinquième retiendra cela (Philippe Gosselin, député LR 50) 


En Intérim, je vois des gens qui font un travail courageux



Archive Photo, bien avant l'épidémie : 
Le député LR de la Manche Philippe Gosselin / © IP3 PRESS/MAXPPP
Le député LR de la Manche Philippe Gosselin / © IP3 PRESS/MAXPPP

Alors que le député de la Manche est proche des soignants (son épouse est orthophoniste à l'hôpital de Saint-Lô et lui rapporte chaque jour des témoignages "de l'intérieur" ), il faut selon lui penser qu'il y a plein d'autres gens sur le pont.

 J'ai vu à Paris et dans la Manche, ces derniers jours, des gens en intérim qui font le ménage dans des endroits susceptibles d'être infectés et je me dis, quel courage !

Dans sa proposition, le député rappelle qu'il faut gérer la crise mais aussi préparer l'avenir, "même si cela peut paraître dérisoire à certains", il propose. Les députés voteront. 

Sur le même sujet

Les + Lus