• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Du 5 au 12 mai, toutes les couleurs du Jazz à Coutances sous les pommiers

Rhoda Scott, l'une des têtes d'affiche de la 37e édition de Jazz sous les pommiers / © PHOTOPQR/LE PROGRES
Rhoda Scott, l'une des têtes d'affiche de la 37e édition de Jazz sous les pommiers / © PHOTOPQR/LE PROGRES

Le coup d'envoi de la 37e édition du festival Jazz sous les pommiers sera donné ce samedi 5 mai à Coutances. Une 37e édition qui mêle dans sa programmation talents du monde entier et représentants de la scène "made in France".

Par CM/AFP

"Le jazz peut être swing, électro, il peut être marié avec les musiques du monde, avec le blues, il a beaucoup de couleurs", rappelait ce jeudi soir sur notre antenne Denis Le Bas, le directeur du festival Jazz sous les pommiers, "c'est toutes ses couleurs qu'on a envie de montrer à Coutances". Et pour la 37e édition qui débute ce samedi 5 mai, pas question de déroger à cette ligne éditoriale qui fait l'identité de ce grand rendez-vous des amoureux de la note bleue.

Denis Le Bas, invité du journal du 3 mai 2018

Parmi les têtes d'affiche de cette 37e édition, Christian McBride, Stanley Clarke, Stacey Kent, Harold Lopez-Nussa, Rhoda Scott. du 5 au 12 mai, le festival programmera 82 concerts avec des musiciens venus de 24 pays, avec notamment de nombreux représentants de notre pays, une des particularités du rendez-vous normand par rapport  aux places fortes du genre que sont Marciac et Vienne qui misent sur les stars internationales. 


Made in France

Parmi les représentants de cette scène tricolore qui défileront cette année sous les pommiers de Normandie, Richard Galliano, Sylvain Luc, Stéphane Belmondo, Vincent Courtois, Eric Seva, font figure d'anciens. La nouvelle génération sera incarnée par Raphaël Imbert, Emile Parisien, l'Ensemble Art Sonic ou le Grand Orchestre du Tricot.

Autre preuve de l'attention que porte le festival au jazz d'ici, l'identité de l'artiste en résidence. Celui-ci, qui est nommé pour deux ou trois ans, est Français depuis 2011: après Thomas de Pourquery et Airelle Besson, c'est aujourd'hui Anne Paceo qui en bénéficie. Derrière sa batterie, cette compositrice donnera deux concerts pendant le festival.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Gilets jaunes : les préfectures tentent de se préparer

Les + Lus