Le festival Papillons de nuit reporte ses 20 ans au mois d'août

Archives, festival de musique de Saint Laurent de Cuves (50) Papillons de nuit / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE
Archives, festival de musique de Saint Laurent de Cuves (50) Papillons de nuit / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Face à l'épidémie de coronavirus, le festival Papillons de nuit, programmé initialement au mois de mai, a décidé de reporter l'édition de ses 20 ans à la fin de l'été. Les organisateurs tentent de maintenir le plus possible la programmation prévue. 

Par CM

"On avait dit il y a quelques temps à la presse : il n'y a pas de plan B ni de report possible". Mais face au développement de l'épidémie de coronavirus en France et dans le monde, les organisateurs du festival Papillons de nuit ont dû revoir leur position. Même si la tâche s'annonce énorme. Car pour le festival de Saint-Laurent de Cuves, pas question de ne pas célébrer ses 20 ans. "Une annulation pure et simple des 20 ans nous aurait miné financièrement mais aussi, et surtout, moralement", explique Louisa Weisbeck, en charge de la communication, "vu le nombre de personnes qui gravitent autour du festival et l'importance de ce rendez-vous dans la région."

C'est donc à la fin de l'été, l'avant dernier weekend du mois d'août (les 21, 22 et 23) qu'est désormais programmée la 20ème édition de Papillons de nuit, dans la Manche. "On a commencé à réfléchir au report quelques jours après les annonces du 12 mars", raconte Louisa Weisbeck, "La réflexion s'est faite en plusieurs étapes. D'abord en comité restreint. Puis nous avons sondé nos partenaires historiques et les artistes. On a eu pas mal de signaux au vert en milieu de semaine dernière. Les partenaires historiques ont tout de suite accepté de nous suivre. Ça nous a remonté le moral."
 

"L'objectif c'est de maintenir au maximum la programmation établie"

Du moral, les organisateurs vont en avoir besoin car "il va falloir mettre les bouchées doubles, on repart de zéro, on a cinq mois pour boucler (...) Reporter un festival, c'est très compliqué. Ce n'est pas seulement changer une date. On a 36 artistes, dont plusieurs internationaux". Le festival ne repart toutefois pas tout à fait de zéro puisqu'environ deux tiers de la programmation annoncée seront maintenus. "L'objectif c'est de maintenir au maximum la programmation établie. Mais 100 %, ce n'est pas possible pour des raisons de disponibilté des artistes, tournées ou période de repos."

Cette "nouvelle" programmation de l'édition 2020 sera dévoilée à la mi-avril. "On recherche activement les artistes restants". Toujours au cours du mois d'avril, une plateforme sera mise en ligne pour permettre aux festivaliers d'échanger leurs billets, en cas d'incompatibilité d'agenda. Les billets et forfaits sont quoi qu'il en soit "automatiquement reportés". La question d'un remboursement n'est pour l'instant pas évoquée.
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus