• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Gilets jaunes : le préfet de la Manche met en garde les manifestants face aux groupes radicaux à Saint-Lô

© Xfigpower @creative commons
© Xfigpower @creative commons

Alors que différents collectifs de Gilets Jaunes appellent à manifester ce week-end à Saint-Lô, la Préfecture met en garde les manifestants sur les appels de groupes radicaux. Elle évoque notamment la présence d'un meneur "très défavorablement connu des services de police"

Par L.A.

La mobilisation des Gilets Jaunes se poursuit en Manche comme dans les autres départements. A Saint-Lô, une manifestation est prévue ce samedi mais c'est un autre rassemblement qui inquiète la préfecture et elle le fait savoir. 

Dans un communiqué, Jean-Marc Sabathé tient à "appelle la population de de Saint-Lô et du département de la Manche à se désolidariser (des) groupes radicaux qui n’ont aucune intention pacifque et qui veulent sans doute, comme au Puy-en-Velay ou à Albi, casser, souiller les symboles de la République, faire peur aux habitants et aux commerçants, ruiner l’activité économique locale et créer le chaos".

Si le préfet de la Manche rappelle que, jusqu'ici, les différentes manifestations qui ont eu lieu à Saint-Lô se sont déroulées sans heurts, il s'inquiète d'un appel lancé par collectif de manifestants hétérogène, "composé de plusieurs groupes venant d’autres secteurs du département (Guilberville, Avranches, Saint-Hilaire,Villedieu, Carentan, Valognes) et dont le meneur est un individu très défavorablement connu des services de police, appelle à bloquer la préfecture toute la journée du vendredi 7 décembre, avec peut-être l’envie d’en découdre".

La cité administrative de Saint-Lô et ses parkings seront fermés vendredi 7 décembre

Jeudi, en fin d'après-midi, l'information tombe. "En raison des informations inquiétantes qui circulent sur les réseaux sociaux", la préfecture a décidé la fermeture de cité administrative de Saint-Lô le vendredi 7 décembre.

Les services de la Préfecture, la Direction Départementale des Finances Publiques, l’Agence Régionale de Santé, l’Office National des Anciens Combattants, l’Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine, l’Inspection d’Académie ainsi que le Restaurant Administratif ne
seront pas accessibles.


Les parkings de la cité administrative seront évacués et les stationnements aux abords seront interdits par arrêté du maire de Saint-Lô.
 

Sur le même sujet

"Voici la ville" : tout ce que vous ignorez encore sur la chanson de Vincent Delerm

Les + Lus