Culture à domicile : en plein confinement à Granville, le peintre Chabert 4 nous fait une démonstration de son art

Chabert 4 évolue dans différents courants artistiques tels que la figuration libre, le street-art ou encore la bande dessinée. L'humain est au centre de ses toiles, avec ses forces, ses faiblesses, ses doutes, ses peurs.... aspects qui raisonnent particulièrement en cette période de confinement.
© Chabert 4
 

Ce virus et le confinement nous emmènent vers l'inconnu. C'est la première fois que nous vivons ça, alors partageons de bons moments de cette façon !
Chabert 4

Benjamin Lamotte, alias "CHABERT 4" a 35 ans, est artiste peintre, moniteur-éducateur et entraîneur de basket. Portrait divergent en perspective... 

France 3 Normandie vous propose dans "Culture à domicile" de découvrir des artistes normands à travers des vidéos de leur travail en situation de "confinement".
Car même dans cette période particulière, les artistes ne s'arrêtent pas de créer.


Chabert 4 est né et a fait ses études à l'école des beaux-Arts de Caen. En 2011, il s'installe à Granville dans la Manche.

Depuis quelques années, il essaie de se dégager un maximum de temps pour peindre.

Au niveau créatif je suis en perpétuelle recherche et me nourrit du quotidien,
de différents courants artistiques tels que la figuration libre,
le street art ou encore la bande dessinée.
L'humain est au centre de mes toiles.
Avec ses forces, ses faiblesses, ses doutes, ses peurs....
Chabert 4

Vive la liberté d'expression

Chabert 4 a donc mis entre parenthèse son métier de moniteur éducateur, pour l'instant, mais il reste entraîneur de basket au club de Granville. Sa passion pour l'Art gagne du terrain petit à petit.

Il fait du "Live Painting" lors de concerts, des interventions en milieu scolaire avec les ateliers Médicis, il anime également des ateliers plastiques pour différents publics dans l’idée de donner à chacun la liberté d'expression.

J'essaie dans mon travail de retranscrire les différentes facettes de l'être.
Autour des personnages principaux j'ajoute différentes traces qui sont d'autres personnages, des symboles, des éléments du quotidien.
Elles viennent donner un autre sens de lecture et de la profondeur.
Elles participent à l'idée d'accumulation qui résonne comme échos à la société de consommation.
Chabert 4

Confiné dans son atelier à Granville, pour lui comme pour nous tous, la vie sociale s'est brusquement arrêtée. Plus de lien vers l'extérieur et, pour lui qui est très actif auprès d'associations sportives et culturelles, le vide humain est pesant. 

Mais pour ce qui est de la créativité, cette situation ressemble à son quotidien...."confiné dans l'atelier".
 

Chabert 4

Il se surprend à revenir sur certaines toiles qu'il avait mises de côté et qu'il termine. Il se dit en mode introspection mais pour lui c'est habituel.
© Chabert 4
 

Comment vivez-vous ce confinement?

Je n'avais pas de nouvelle exposition programmée donc peu de changement et en ce qui concerne les lieux où j'expose à l'année ils sont fermés, alors il faut s'adapter et pour moi pas de télétravail.

En revanche j'ai plus d'activité sur les réseaux sociaux et plus d'échanges, de retours.
Je suis à un post par jour de mes travaux depuis le début du confinement et j'ai de l'avance...

Pourquoi avoir accepté de réaliser et partager cette vidéo ?

Pour entretenir du lien avec l'extérieur.
Je ne suis pas un grand communiquant mais au vu de la situation, je me suis lancé.
J'ai la chance que mon quotidien ne soit pas trop impacté et cela permet de montrer que la vie continue.

► Suivez l'actualité de Chabert4 sur sa page Facebook
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture art covid-19 santé société