Elections municipales 2020 : quelle place pour le handicap ?

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD
© PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Dans l'exercice de ses fonctions, le maire doit s'efforcer d'améliorer le cadre de vie de ces concitoyens. Quelle place le handicap tient-il dans le débat public ? Si le sujet est un enjeu majeur pour les personnes en situation de handicap, comment est-il traité par les candidats ?

Par Anaïs Lebranchu

15 ans après l'adoption de la loi sur l’égalité des chances et des droits pour les personnes en situation de handicap, Emmanuel Macron annonce, cette semaine, vouloir appliquer des mesures concrètes pour favoriser leur insertion sociale et leur accès à l’éducation.

Mais à quelques semaines des élections municipales, qu'en est-il de leur représentativité en politique ? 

Aucune étude ne s'est intéressée aux personnes handicapées en politique

Pour l'instant, le sujet ne semble pas constituer pas l'un des enjeux majeurs de ces élections. Il n'a jamais fait l’objet de recherche statistique ou autre... même pas via le Ministère de la Santé et de la Solidarité.

Le bureau national dédié au handicap et à la dépendance explique que '"ce n’est pas une donnée observée". Il rappelle que "dans le meilleur des cas, concernant la politique, nous demanderions (aux personnes en situation de handicap) si elles ont voté".

Conséquence : il est impossible de savoir combien de candidats aux municipales sont en situation de handicap. Impossible donc de savoir si elles sont bien représentées.

Pourtant, elles représentent 18% de la population française

Les personnes en situation de handicap représentent environ 18% de la population française. Il serait donc logique que la question du handicap soit considérée à juste-titre comme importante par la classe politique.
Clément Gazza, directeur d'AFP France-handicap pour le Calvados et la Manche, s'insurge: " Le handicap n'est clairement pas un sujet majeur dans l'esprit des candidats, alors même que dans toutes les communes de plus de 5000 habitants, des commissions communales d'accessibilité doivent exister." 

"Ces 15 à 18% de personnes handicapées et tous leurs proches sont potentiellement des électeurs, même les personnes sous tutelle peuvent l'être depuis l'an dernier", précise-t-il.
Alors la stratégie de l'association quelques semaines avant le scrutin, c'est d'assister à toutes les réunions publiques des candidats quel que soit leur bord politique, afin d'attirer leur attention sur les personnes handicapées. 

L'accessibilité universelle dans les communes

De nombreuses villes de France se montrent plutôt mauvaises élèves en ce qui concerne l'aide à leur intégration dans la vie sociale. "Notre combat majeur est celui de l'accessibilité universelle : on s'investit pour les personnes en fauteuil mais aussi pour les personnes âgées, les mamans qui ont des poussettes ou même les livreurs" insiste Clément Gazza. 

9 personnes sur 10 estiment en effet rencontrer des problèmes d'accessibilité dans la ville selon une enquête IFOP de janvier dernier. 

Problèmes d'accessibilité, mais aussi de logement, de scolarité, d'infrastructures adaptées ou encore de simple considération... Comment faire évoluer la situation des personnes handicapées à l'échelle locale ?
 

Nous avons posé la question à David Gall, candidat à la mairie de Donville-les-Bains dans la Manche. Victime d'une hémorragie cérébrale en 2006, il est aujourd'hui hémiplégique, paralysé du côté gauche. 

Victime d'un AVC, il s'engage en politique à Granville

Le combat de David Gall commence en 2006. Alors que l'agent en communication prend le métro parisien, il est victime d'une hémorragie dans la partie droite de son cerveau. A la suite de cet Accident Vasculaire Cérébral, AVC, il a perdu la motricité du côté gauche de son corps. David Gall devient hémiplégique.
 
David Gall, candidat à la mairie de Donville-les-Bains (Elections municipales 2020) / © David Gall
David Gall, candidat à la mairie de Donville-les-Bains (Elections municipales 2020) / © David Gall

La même année, il intègre le centre de reéducation du Normandy, l'hôpital de Granville dans la Manche. Le jeune homme de 25 ans s'installe alors dans la région avec sa compagne.

J'avais envie de faire basculer mon engagement vers le handicap.
David Gall, candidat à la mairie de Donville-les-Bains

En 2016, il débute sa carrière politique auprès de la maire de Granville, Dominique Baudry. Un an plus tard, se crée la première délégation sur le handicap de la ville. Il en prendra la responsabilité avec "honneur" et "fierté". Sa mission de faire le lien entre la municipalité et la cause lui semble tout à fait légitime.

On ne peut pas avoir un regard juste, si l'on est pas en situation de handicap
David Gall.

Dans la foulée, David Gall met en place "les jeudis du handicap", un rendez-vous hebdomadaire où le conseiller municipal se propose d'écouter les doléances des habitants de Granville.

"Ca a été plutôt efficace" explique-t-il, "l'un des échanges a abouti à la réhabilitation d'un trottoir pour que tout le monde puisse circuler librement dans le centre ville".

... et devient candidat à la mairie de Donville-les-Bains

Pour l'instant, David Gall, adhérent aux Républicains, n'est pas encore officiellement en campagne électorale. Pourtant, il figure en tête d'une liste électorale pour la mairie de Donville-les-Bains.

Une nouvelle qui pourrait paraître surprenante puisqu'il avait annoncé vouloir "se consacrer à sa cause" dans un tweet, et ne pas vouloir "se présenter" ou "soutenir un candidat" à Granville. Mais cela, c'était en décembre dernier. Quelques mois plus tard, c'est une toute autre nouvelle que le candidat publie sur le réseau social.

"J'ai eu le temps de murir un projet" explique-t-il, "comme j'habite désormais à Donville-les-Bains, cela paraissait logique de présenter ma candidature à la mairie de cette ville".

 

S'il explique vouloir prendre en compte les nombreuses problématiques qui touchent sa ville, les mesures phares du candidat concernent les personnes en situation de handicap et la population vieillissante.

Nous travaillerons surtout sur l'accessibilité et l'urbanisme en prenant en compte les contraintes économiques de la ville.
David Gall, candidat à la mairie de Douville-les-Bains

Sa campagne officielle, David la débutera le 2 mars prochain comme tous les autres candidats à l'élection municipale.

Clément Gazza, d'APF-France-handicap, se "bat aussi pour que le jour du vote, les bureaux soient accessibles et que les personnes qui en ont besoin puisse être assistées dans l'isoloir : c'est la loi, mais les membres des bureaux trop souvent l'ignorent encore."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus