• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Ligne Paris-Granville : un nouvel atelier de maintenance pour les nouveaux trains regiolis

Nouvel atelier de maintenance inauguré par la SNCF et le région Basse-Normandie, ce mercredi 10 juin, à Granville / © DR via Région Basse-Normandie
Nouvel atelier de maintenance inauguré par la SNCF et le région Basse-Normandie, ce mercredi 10 juin, à Granville / © DR via Région Basse-Normandie

Financé par la Région, ce nouvel espace de maintenance va permettre d'exploiter au mieux les rames neuves Regiolis, qui remplaceront intégralement l’ancien matériel d’ici la fin de l’année. Il a été inauguré ce mercredi à Granville.

Par Pauline Latrouitte

  • L'atelier de maintenance REGIOLIS en chiffres :
​-  + de 3000 M2 pour la maintenance et des locaux de vie et de bureaux
- + de 30 techniciens et ingénieurs y travailleront
- 20 millions d'euros investi par la Région, en plus des 148 millions consacrés à l'acquisition des 15 rames Regiolis

Ce nouvel atelier de maintenance permettra d'exploiter dans les meilleures conditions les 15 rames REGIOLIS pour la ligne Paris-Granville.

  • Les rames Regiolis
​La région Basse-Normandie en a acquis 15 - pour un montant de 148 millions d’euros. Leur déploiement sur l’axe Paris-Granville s’échelonne depuis l’été 2014 et s’effectuera entièrement en 2016. 

Pour Laurent Beauvais :  « La mise en circulation, depuis l’été 2014, des nouvelles rames, et désormais la mise en service de l’atelier de maintenance à Granville signent pour la Région le sauvetage de la ligne Paris-Granville. A l’heure où l’on entend parler de supprimer des arrêts et un aller-retour, je rappelle l’engagement pris par l’Etat d’exploiter cette ligne au moins jusqu’à 2030. Un protocole d’accord Etat-Région a été signé dans ce sens fin 2013. Il reste désormais à achever la modernisation des infrastructures pour garantir les conditions de voyage que les Bas-Normands sont en droit d’exiger. ».

Les projets de la Région pour la desserte ferroviaire jusqu’au Mont-Saint-Michel :
  • Elle consacrera 15 millions d’euros pour moderniser le tronçon Avranches-Dol de Bretagne et notamment pour que la gare de Pontorson devienne un terminus permettant la circulation des trains Paris-Pontorson via Folligny à l’horizon 2020.

  • D’ici l’été 2016, la Région a décidé de mettre en service des trajets en autocar via Villedieu en correspondance avec des trains Régiolis de Paris-Granville. Une offre vers le Mont-Saint-Michel sera ainsi disponible au départ de Paris avec un forfait trains + autocar pouvant inclure la visite du Mont-Saint-Michel.

  • Pour l’été 2015, la Région Basse-Normandie renouvelle les offres TER Caen-Granville le week-end et Ligne Baie tous les jours de la semaine de début juillet à fin août entre Granville et Saint-Malo, en desservant la baie du Mont-Saint-Michel.

Inauguration a Granville Technicentre
Intervenants : 
- Alain LE VERN
Directeur Général Régions et Intercités SNCF

- Laurent BEAUVAIS
Président du conseil régional de Basse-Normandie

- Yann ALARY
Secrétaire CGT des cheminots de Granville





Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus