• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Il sculpte les brise-lames des plages normandes pour leur donner un autre visage

© F3normandie
© F3normandie

A 68 ans, l'artiste Claude Mayet s'est trouvé un nouveau dada. Ces morceaux de bois plantés en guise de brise-lames s'offraient à lui à chaque balade sur les longues plages normandes. De la matière première à volonté qu'il transforme désormais en statues. La belle idée. 

Par Alexandra Huctin

Pour le moment, sur la plage de Gonneville (50), seule une petite dizaine de statues a pris la forme humaine. Des visages qui sont apparus en quelques coups bien donnés, grâce à la main agile du sculpteur. 
Des lignes verticales pour des visages expressifs. Et une Bernique, en guise d'oeil. 
A y regarder de plus près, ces statues nous font penser aux géants de l'île de Pâques. Mêmes si ces dernières sont en pierre, et non en bois.



VIDEOS<<<< FRANCE 3 NORMANDIE rencontre avec Claude Mayet sur la plage de Gonneville (50)
 
Sculpteur de brise-lames

Depuis longtemps,le bois flotté inspire les sculpteurs. Pour lui, c'est un gros morceaux. Le terrain de jeux est immense.

 Il lui a fallu attendre l'autorisation exceptionnelle de la Préfecture Maritime pour se lancer dans la création de ces totems. Ne s'improvise pas artiste, sur le littoral, qui veut. 



En Belgique, sur la plage de Knokke-Heist, le sculpteur Folon a laissé une oeuvre brise-lames qui attire les curieux. A marée haute, le spectacle est juste magique :

 

La mer, ce grand sculpteur - Jean-Michel Folon

Folon a un rapport particulier avec Knokke-Heist. Pendant son enfance, il passait souvent ses vacances à Knokke-Heist. Pour sa statue sur le brise-lames, Folon a puisé son inspiration dans l'oeuvre de René Magritte. Le petit homme au chapeau ressemble toutefois aussi à l'inspecteur Maigret, héros des livres éponymes de Georges Simenon.


 

Sur le même sujet

L'ancienne RH se reconvertit en prof de pâtisserie

Les + Lus